Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Information générale

Près de 40% des déversements d'huile signalés au ministère de l'Environnement chaque année proviennent de réservoirs d'huile de maisons privées.

Un réservoir d'huile qui a une fuite peut devenir un risque grave d'incendie et de dommages à l'environnement. Que le réservoir soit situé à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison, un déversement peut polluer l'eau souterraine de façon à affecter un puits privé ou autres approvisionnements en eau potable situés à proximité.

L'enlèvement de l'huile du sous-sol ou le nettoyage du sol et de l'eau contaminés peut s'avérer une tâche difficile et très coûteuse.

 

Exigences

Une fuite d'huile à chauffage est considérée comme une émission de polluants en vertu de la Loi sur l'assainissement de l'environnement. Tous les déversements doivent être signalés au 1-800-565-1633, un service d'urgence 24 heures.

Comme propriétaire d'un réservoir, le propriétaire de la maison a la responsabilité de protéger son bien et l'environnement en s'assurant de faire bien installer et entretenir le réservoir d'huile à chauffage.

Les réservoirs d'huile à chauffage ne sont pas régis par le Règlement sur le stockage et la manutention des produits pétroliers à moins que le volume des réservoirs sur place représente un total de 2 000 litres ou plus. Par exemple, une grande maison ou un immeuble à appartements ayant deux réservoirs d'huile à chauffage de 250 gallons situés sur le même terrain serait régi par le Règlement.

 

Recommandations concernant l'installation

Il importe de s'assurer qu'un réservoir qu'on achète n'a pas déjà été utilisé. La présence d'une étiquette indiquant la date de fabrication du réservoir et confirmant que le réservoir satisfait aux normes, telles que les normes nationales du Canada, est une indication de la fiabilité.

Voici les précautions à prendre lorsqu'on installe un réservoir;

  1. Préparer une base non inflammable construite en bloc de béton, béton coulé ou

  2. dalles de patio, pour le réservoir.

  3. S'assurer que le tuyau de remplissage, de ventilation et d'alimentation est en métal. Ne pas réutiliser les vieux tuyaux de cuivre pour la tuyauterie d'alimentation et de retour.

  4. Installer une bande métallique au milieu du réservoir et la fixer à une structure solide, comme les poteaux d'un mur.

  5. Placer une garniture de caoutchouc entre la bande métallique et le réservoir afin d'empêcher la corrosion.

  6. Utiliser une tuyauterie flexible pour capsuler la tuyauterie d'alimentation du brûleur. Celui-ci servira de manchon de retenue temporaire dans le cas d'une fuite de la tuyauterie en cuivre.

  7. Former une boucle horizontale avec le tuyau d'alimentation du brûleur entre le filtre et le bâtiment pour prévoir le soulèvement par le gel.

  8. Recouvrir le tuyau d'alimentation et le filtre d'un matériau rigide pour les protéger contre des dommages entraînés par les chutes de neige, la glace ou le vandalisme.

  9. Protéger le réservoir contre les intempéries avec une structure faite en toit.

Une petite fuite peut souvent passer inaperçue, ce qui permet à l'huile de pénétrer dans la surface du sol sous le réservoir et de contaminer le sol et l'eau souterraine. L'utilisation d'une cuvette de rétention en dessous et autour du réservoir peut permettre de recueillir le produit déversé et prévenir l'évacuation du produit dans l'environnement. Toutefois, si la cuvette de rétention ou la digue n'est pas protégée contre la pluie, la neige ou d'autres obstructions, elle ne pourra pas contenir le produit pétrolier en cas de fuite.

Que le réservoir soit installé à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison, il faut l'appuyer pour l'empêcher de bouger, de s'affaisser ou de tomber par terre. Une cuvette de rétention des déversements est recommandée pour les réservoirs intérieurs afin d'empêcher l'huile de se répandre dans le sous-sol et d'endommager la maison ou de passer dans un drain au sol.