Gouvernement du Nouveau-Brunswick

En raison des longs hivers au Nouveau-Brunswick, le chauffage par temps froid est une nécessité. L'huile est la principale source de chaleur dans plusieurs demeures. Si vous êtes propriétaire d'un réservoir d'huile à chauffage domestique, vous savez sans doute que la prise de mesures préventives est recommandée pour assurer la sécurité de votre famille, de votre maison et de l'environnement.

Vous avez la responsabilité de protéger votre propriété en vous assurant que votre réservoir est bien installé et bien entretenu. L'entretien d'un réservoir d'huile à chauffage est un processus à long terme qui s'amorce au moment de l'achat et se termine lorsque le réservoir est enlevé correctement.

Prenez le temps de vous renseigner sur l'entretien d'un réservoir d'huile. Soyez attentif aux signes qui peuvent indiquer un problème. En plus de procurer la tranquillité d'esprit à votre famille, ces précautions peuvent se traduire par une économie d'argent en vous évitant des travaux de nettoyage coûteux à la suite d'un déversement. Lisez bien les conseils au sujet de l'entretien d'un réservoir d'huile.

 

Achat d'un réservoir d'huile
  • Communiquez avec un installateur titulaire d'une licence pour acheter un réservoir d'huile.
  • Optez pour l'achat d'un réservoir neuf - jamais un réservoir usagé.
  • Une étiquette sur laquelle est inscrite la date de fabrication doit être apposée sur le réservoir et celui-ci doit être approuvé par la Underwriters Laboratory du Canada (CAN/ULC - S602).
  • Vérifiez que le réservoir est fabriqué d'acier de calibre 12. Un revêtement résistant à la corrosion est également recommandé. Pour des installations à l'extérieur, choisissez un réservoir à double paroi muni d'un revêtement intérieur de plastique ou un réservoir en fibre de verre à double paroi à l'épreuve de la corrosion.
  • Renforcez les mesures antidéversement en achetant une cuvette de rétention et un avertisseur de niveau ou en choisissant un réservoir à double paroi.
  • Vérifiez quelles sont les options de garantie des réservoirs d'huile et communiquez avec l'entreprise d'assurance concernant la protection.

 

Installation d'un réservoir d'huile
  • Faites appel à un installateur de réservoir d'huile titulaire d'une licence.
  • Le réservoir doit être installé dans un endroit propre et être accessible de tous les côtés pour l'inspection.
  • Installer le réservoir sur une dalle de béton coulé afin de fournir une base solide et incombustible.
  • S'assurer que l'inclinaison du réservoir est orientée vers le tuyau de décharge pour permettre l'autoévacuation de l'eau de condensation qui se forme dans le réservoir (voir notes inscrites sur le diagramme).
  • S'assurer que les tuyaux d'aération et de remplissage de même que les tuyaux d'approvisionnement sont fabriqués en métal. Les tuyaux d'approvisionnement en cuivre existants ne doivent jamais être réutilisés.
  • Ne transférez jamais de l'huile usée d'un vieux réservoir à un réservoir neuf. Cette opération peut provoquer une contamination par l'intrusion d'eau, de boue et de bactéries, ce qui risque par après d'accélérer la corrosion interne du nouveau réservoir.
  • Assurez-vous de bien ancrer le réservoir extérieur à l'aide d'une bande métallique, garnie d'une bande en caoutchouc entre la bande métallique et le réservoir, posée au milieu du réservoir. Fixez la bande à une structure solide de chaque côté du réservoir, par exemple : le colombage d'un mur.
  • Placez une cuvette de rétention ou un capteur de déversement sous un réservoir à l'intérieur comme mesure de protection. Un dispositif d'avertissement de détection des fuites est également un bon investissement.
  • Les vieux réservoirs et le contenu d'un réservoir doivent être éliminés à des sites dûment approuvés de mise hors service de réservoirs. Informez-vous sur l'emplacement de ces sites au bureau régional du ministère de l'Environnement le plus près.

 

Réservoirs d'huile à l'extérieur

Si vous devez installer un réservoir à l'extérieur, demandez à un installateur titulaire d'une licence de placer le réservoir du côté nord ou nord-ouest de la maison afin de réduire la condensation attribuable aux intempéries. Utilisez un réservoir à double paroi muni d'un revêtement intérieur de plastique ou un réservoir de fibre de verre à double paroi pour empêcher la corrosion. Assurez-vous que le réservoir et les tuyaux ne sont pas recouverts de neige et de glace durant les mois d'hiver et posez un couvercle protecteur sur le tuyau d'huile comme mesure de protection.

N'oubliez pas qu'un réservoir d'huile à l'extérieur présente un risque d'instabilité plus grand en raison du gonflement du sol causé par les écarts de température. Les problèmes de fonctionnement du réservoir à l'extérieur sont également plus fréquents. Assurez-vous d'effectuer des vérifications régulières car la corrosion d'un réservoir à l'extérieur risque d'être plus rapide en raison du phénomène de condensation.

 

Entretien d'un réservoir d'huile

Inspection d'un professionnel

Demandez à un installateur titulaire d'une licence d'effectuer une inspection de votre réservoir d'huile chaque année. L'installateur doit vérifier si les tuyaux de remplissage et d'aération sont endommagés, changer le filtre, s'assurer que le sifflet du tuyau d'aération et l'indicateur de niveau d'huile fonctionnent correctement, effectuer une inspection générale du réservoir et vérifier le bon fonctionnement des dispositifs de détection des fuites. Si aucun de ces dispositifs n'est installé, étudiez les solutions possibles. Songez également à installer des dispositifs de détection de monoxyde de carbone (CO) dans votre maison. Ceux-ci peuvent protéger votre famille contre l'accumulation de vapeurs de CO difficiles à détecter, libérées par suite de l'utilisation de combustibles comme l'huile à chauffage domestique.

Vérifications par le propriétaire

Règle générale, il faut vérifier l'état de votre réservoir en effectuant des vérifications régulières. Effectuez une inspection visuelle détaillée du réservoir et de ses composantes. Examinez attentivement le réservoir afin de déceler tout dommage comme des bosselures, des fissures et des boursouflures de rouille. Évitez d'appliquer une pression sur une partie fragile. Vous risqueriez de perforer les parties vulnérables d'un réservoir et de causer une fuite ou un déversement.

Examinez votre réservoir d'huile pour y déceler des traces de condensation. La présence d'eau dans le filtre est un signe révélateur. La condensation peut créer un problème car elle risque de causer de la corrosion (rouille), ce qui peut affaiblir les parois de votre réservoir. Pareillement, il faut prendre les mesures qui s'imposent si de la boue ou des sédiments sont décelés dans un réservoir d'huile. La boue peut empêcher un système de chauffage de fonctionner efficacement. Si vous soupçonnez la présence de boue ou d'eau, communiquez avec un installateur titulaire d'une licence concernant les solutions pour l'enlèvement dans le réservoir.

En outre, si vous constatez que le sol sous votre réservoir est foncé, cela peut indiquer qu'un déversement s'est produit. Fiez-vous à votre odorat. Si vous décelez une odeur d'huile plus prononcée que d'habitude, vous devez effectuer une inspection plus poussée. Il est préférable de demander à votre fournisseur d'huile de maintenir le niveau d'huile le plus haut possible dans le réservoir durant les mois d'été afin de prévenir le phénomène de condensation. Enfin, il vaut mieux savoir, de façon générale, comment fonctionnent votre réservoir d'huile et ses composantes afin de pouvoir agir de façon appropriée si vous soupçonnez des problèmes.

Installation d'un réservoir à l'intérieur (Image non à l'échelle)
Note: Incliner le réservoir vers le tuyau de décharge. Pour chaque pied de longueur du réservoir, incliner celui-ci d'un quart de pouce.

 

 Installation d'un réservoir à l'intérieur

Installation d'un réservoir à l'extérieur (Image non à l'échelle)

Installation d'un réservoir à l'extérieur
Prévention des déversements

La prévention des déversements est une mesure essentielle afin de protéger votre maison et l'environnement. Une inspection annuelle du réservoir par un professionnel et des vérifications régulières par le propriétaire doivent être effectuées. Dans un sous-sol, installez un réservoir d'acier de calibre 12 approuvé par l'ULC (voir également la section sur les éléments à considérer pour un réservoir à l'extérieur), muni d'un tuyau de cuivre recouvert de plastique, d'une cuvette de rétention et d'un dispositif de détection de fuites approuvé par l'Association canadienne de normalisation (ACN).

Ayez une bonne idée de l'âge de votre réservoir d'huile. Il peut s'avérer difficile de déterminer le nombre d'années de vie utile d'un réservoir. Le moment où il faut remplacer le réservoir peut dépendre de l'endroit où vous l'installez. Évitez d'installer un nouveau réservoir à l'extérieur car le risque d'un déversement est plus élevé et la durée de vie du réservoir sera réduite en raison des risques de corrosion.

Vérifiez l'état de votre réservoir et agissez en fonction de ce que vous avez constaté. De plus, les commentaires faits à la suite d'une inspection annuelle par un professionnel devraient vous indiquer si vous devez remplacer votre réservoir et vous permettre ainsi d'éviter un déversement.

Renseignements importants

En vertu de la Loi sur l'assainissement de l'environnement, il faut signaler une fuite en communiquant avec le service d'urgence 24 h sur 24 de la Garde côtière canadienne au 1-800-565-1633 ou en téléphonant au bureau régional du ministère de l'Environnement le plus près. En outre, les inquiétudes ayant trait à la sécurité du public doivent être immédiatement signalées au service de prévention des incendies le plus près.

Les propriétaires de réservoirs d'huile qui demeurent dans des secteurs protégés par le Décret de désignation du champ de captage, un règlement qui vise à protéger l'eau potable souterraine, doivent accorder une attention particulière à l'installation et à l'entretien des réservoirs d'huile. Si c'est votre cas, consultez le site Web du ministère, où vous trouverez le Guide d'interprétation du Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage qui figure à la section Publications. Entre-temps, vous pouvez communiquer avec votre bureau régional du ministère de l'Environnement le plus près pour obtenir des renseignements sur les mesures réglementaires.