Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Cycle de l'eau

L'eau est toujours en mouvement, partout où elle se trouve :
dans l'atmosphère, à la surface de la terre ou dans le sol.

L'image ci-dessous démontre les cinq étapes du cycle de l'eau.  Pointez la souris sur l'image ou défilez vers le bas de la page   pour en apprendre davantage.

 
  1. Précipitations : Les précipitations d’eau sur la terre proviennent des nuages. Elles peuvent tomber sous forme de pluie, de grêle, de neige fondue ou de neige, mais toutes ces précipitations sont de l’eau sous une forme ou une autre.
  2. Ruissellement : Durant les froides températures de l’hiver, la plus grande partie des précipitations au Canada sont emmagasinées sur le sol, sous forme de neige ou de glace. Au moment de la fonte des neiges, au printemps, d’immenses quantités d’eau sont libérées rapidement, ce qui peut produire un ruissellement important d’eau qui s’écoule vers les rivières et les lacs.
  3. Infiltration : Une grande quantité d’eau de pluie « ou de neige fondue » s’infiltre ou pénètre dans le sol. Une partie de cette eau est captée par les racines des arbres et des plantes; le reste continue à s’écouler plus profondément dans le sol. L’eau trace son chemin en s’infiltrant dans les minuscules espaces entre les particules de sol et dans les fissures de la roche mère.
  4. Transpiration/Évaporation : Loin au dessus de la surface terrestre, le soleil réchauffe l’eau dans les flaques, les rivières et les lacs, et même de la surface de l’océan. À mesure que l’eau se réchauffe, elle commence à s’évaporer dans l’atmosphère sous forme de vapeur d’eau. Les arbres et les plantes libèrent également des vapeurs d’eau, par la transpiration de leurs feuilles.
  5. Condensation : Les vapeurs d’eau montent dans le ciel et forment des nuages. Les nuages peuvent se déplacer sur de longues distances. Soufflés par le vent, ils transportent l’eau tout autour de la planète. Tôt ou tard, l’eau agglutinée dans les nuages changera de forme de nouveau. La condensation survient lorsque les vapeurs d’eau refroidissent et se transforment en eau liquide. Trop lourde pour rester dans les nuages, les gouttelettes tombent... et le « cycle de l’eau » recommence de nouveau.