Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Les effets des changements climatiques sont ressentis au Nouveau Brunswick et devraient avoir d'autres répercussions sur la province à l'avenir. Ces effets toucheront tous les aspects de l'environnement, de l'économie et de la société au Nouveau Brunswick.

À moins qu'il soit possible de faire cesser la production accrue des gaz à effet de serre, les effets nocifs de ces émissions continueront aussi d'augmenter. Toutefois, les efforts pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ne pourront pas empêcher les changements climatiques. Par conséquent, le Nouveau Brunswick doit aussi prendre des mesures pour s'adapter aux effets des changements climatiques.

Principaux changements et effets des changements climatiques

Changement de température

Les modèles climatiques prédisent que, d'ici l'an 2100, la température mondiale moyenne augmentera de 1 à 6 degrés Celsius. Un léger changement dans la température moyenne peut accroître la fréquence des événements météorologiques extrêmes.

Au Nouveau Brunswick, la fréquence des dégels hivernaux et l'intensité des précipitations ont augmenté. L'accumulation de neige (enneigement) a diminué de 25 p. 100 dans le Nord et de 50 p. 100 dans le Sud.

Changement dans le niveau de la mer

Changement dans le niveau de la mer

Le niveau de la mer augmente principalement à la suite de la fonte des glaciers et des calottes glacières et le taux auquel ces caractéristiques fondent s'est accru en raison du réchauffement de la planète.

On prévoit que le niveau de la mer augmentera de 50 à 60 cm, avec des fluctuations de plus ou moins 35 cm, d'ici l'an 2100. Une hausse des eaux côtières ainsi que la fréquence accrue des ondes de tempête peuvent accélérer l'érosion côtière et entraîner la perte d'infrastructure publique, comme les routes, les quais et les ponts, la perte de capital naturel, comme les plages, les dunes et les terres humides, et d'autres caractéristiques côtières et artificielles.

Au cours des 100 dernières années, le niveau de la mer a monté d'environ 30 cm au Nouveau Brunswick. Une autre hausse de 50 à 60 cm est prévue d'ici 2100.

Les effets de la hausse du niveau de la mer, de l'érosion côtière et des ondes de tempête se manifestent principalement dans les communautés et les entreprises des zones côtières. Cependant, les communautés et entreprises situées à l'intérieur des terres ressentent aussi des effets comme des inondations et des embâcles.

Au cours des dernières années, le Nouveau Brunswick a connu les effets de nombreux événements météorologiques extrêmes, dont certains ont entraîné des pertes économiques considérables. Voici des exemples des effets liés à ces événements météorologiques.

1. En janvier 2000, une seule onde de tempête à Pointe-du-Chêne a causé plus de 2 millions de dollars de dommages.

PointeDuChene1
PointeDuChene2

2. Le temps chaud pendant l'hiver de 2006-2007 a entraîné la fermeture d'exploitations forestières car les chemins forestiers, qui sont normalement gelés, étaient dégelés et n'étaient plus carrossables.

3. Inondation au centre ville de Fredericton en avril 2005.

Fredericton2
FrederictonBench
Fredericton

Ces types d'événements devraient se produire plus souvent à mesure que le niveau de la mer continue de monter et que les températures mondiales augmentent.

Ressources naturelles

On prévoit que les essences d'arbres subiront des changements et que la fréquence des incendies de forêt augmentera au Nouveau Brunswick. Au fil du temps, l'agriculture, les pêches et l'aquaculture subiront des effets : nouvelles maladies et nouveaux parasites, arrivée de nouvelles espèces d'une valeur économique différente et diverses conséquences environnementales. La quantité et la qualité des sources d'approvisionnement en eau devraient aussi être touchées.

Changements prévus

Les scientifiques indiquent qu'au Nouveau-Brunswick, nous pouvons nous attendre aux changements suivants :

  • Hausse des niveaux des eaux côtières et fréquence accrue des ondes de tempête;
  • Temps plus chaud en hiver et en été et accroissement des précipitations, du fait d'événements moins nombreux mais plus intenses;
  • Dégels en hiver plus fréquents, et risque accru d'inondations causées par des embâcles;
  • Plus grande fluctuations du ruissellement des rivières;
  • Cas plus graves d'érosion et d'inondation;
  • Régimes climatiques plus variables et plus extrêmes;
  • Plus grandes fluctuations de la disponibilité de l'eau souterraine.

Adaptation aux changements climatiques

Puisqu'il est impossible d'arrêter complètement les effets des changements climatiques, il importe de prendre des mesures et de faire des rajustements pour assurer l'adaptation à ces changements. Les gens du Nouveau Brunswick s'adaptent déjà aux effets actuels et prévus des changements climatiques. Voici des exemples des mesures qui sont prises :

  • Relèvement de leurs maisons et de leurs chalets;
  • Déménagement des zones de danger;
  • Installation de barrières et utilisation d'autres méthodes anti-érosion;
  • Enlèvement et taille des arbres près des lignes d'électricité;
  • Diminution du temps passé au soleil et utilisation d'un écran solaire;
  • Achat de génératrices et de fournitures en cas de tempêtes et de pannes de courant;
  • Conception des systèmes d'égouts pluviaux pour gérer les précipitations accrues.
Adaptation aux changements climatiques