Gouvernement du Nouveau-Brunswick
  • Description
  • Contacts
  • Aperçu

    La composante bonification salariale à l'employeur du programme Accroissement de l'emploi constitue un effort conjoint visant à permettre à nos clients, les Néo-Brunswickois sans emploi, d’être en contact avec les employeurs. Le programme établit des relations employeur/employé qui permettent à nos clients sans emploi d’acquérir des compétences menant à un emploi à temps plein, viable et à long terme. Cette composante vise également à encourager l’embauche des personnes de certains groupes.

    Admissibilité

    Employé :
    - Doit être sans emploi.
    - Doit être admissible à l’assurance-emploi (A.-E.) (à l’exception des membres d’un groupe prioritaire ou un diplômé postsecondaire récent).
    - Doit demeurer au Nouveau-Brunswick, ou vouloir s'y établir.
    - Ne doit pas être membre de la famille immédiate de l'employeur (conjoint, enfant, parent, frère ou sœur), ni être un agent ou un dirigeant de l'organisme employeur, ou un membre de leurs familles immédiates.
    - La priorité sera accordée aux autochtones, aux prestataires de l'aide sociale, aux personnes handicapées, aux minorités visibles, aux nouveaux arrivants, et aux diplômés postsecondaires récents.

    Employeur :
    - L'employeur doit être une entreprise du secteur privé, un organisme sans but lucratif, ou les Premières nations.
    - L'employeur doit être prêt à offrir de la formation.

    Note: Les postes du secteur public ne donnent pas droit à ces fonds.


    Emplois :
    - Les emplois doivent être d'un minimum de 30 heures par semaine. Un minimum de 15 heures par semaine sera considéré pour les petites entreprises récemment lancées qui créent un poste à temps partiel pouvant mener ultimement à un poste à temps plein.
    - Les emplois s'ajoutent aux emplois réguliers (avec flexibilité pour les groupes prioritaires).
    - Les emplois ne sont pas rémunérés exclusivement à la commission, à la pièce, ou au kilomètre.
    - Les emplois ne doivent pas être déjà financés publiquement.
    - Les emplois ne remplacent pas des employés permanents mis à pied, en vacances, en congé de maladie ou en congé parental.
    - Les emplois doivent mener à un poste à temps plein permanent, ou à un poste saisonnier prolongé ou répétitif.
    - Les emplois offerts dans les Premières nations sont admissibles s'ils ne sont pas associés à la gestion d'une collectivité autochtone.
    - Les emplois ne doivent pas commencer avant l'approbation.

    Description

    La bonification salariale à l'employeur utilise un système de remboursement temporaire pour aider les employeurs à créer des emplois additionnels et permanents à l'année et des emplois permanents saisonniers.

    L'employeur peut se prévaloir d'une bonification salariale à un taux et à une durée déterminées selon le genre d'emploi créé et la personne embauchée :

    Emploi permanent :
    - Pour les individus sans emploi qui sont admissibles à l’A.-E.: 50 pour cent du taux horaire jusqu'à concurrence de 8 $ l'heure. La durée est de 12 à 24 semaines, selon la Classification nationale des professions (CNP) de l’emploi.
    - Pour les individus sans emploi faisant partie d'un groupe prioritaire (autochtones, prestataires de l'aide sociale, personnes handicapées, minorités visibles et nouveaux arrivants, travailleurs âgés): 70 pour cent du taux horaire jusqu'à concurrence de 8 $ l'heure. La durée est de 12 à 24 semaines, selon la Classification nationale des professions (CNP) de l’emploi, ou 24 semaines pour une personne handicapée.

    Emploi permanent saisonnier :
    - Pour les individus sans emploi qui sont admissibles à l’A.-E.: 50 pour cent du taux horaire jusqu'à concurrence de 8 $ l'heure. La durée des emplois doit être d'au moins 14 semaines. Le financement est prévu pour la moitié de la période d'emploi (d'un minimum de 7 semaines jusqu'à un maximum de 10 semaines).

    Diplômés postsecondaires récents :
    - Pour les individus sans emploi qui ont gradué d’une institution postsecondaire reconnue, au cours des quatre dernières années, d’un programme de durée de 40 semaines ou plus.
    -Les emplois doivent être connexes au domaine d’études de l’employé.
    -Pour les individus sans emploi qui sont admissibles a l’A.-E., la durée est de 40 semaines.
    -Pour les individus sans emploi qui ne sont pas admissibles à l’A.-E, la durée est de 24 semaines.
    -Le salaire versé par l’employeur doit être le salaire minimum plus de 2,00$ à 3,99$ l’heure

    Remarque : Si le salaire versé par l’employeur est 4,00$ l’heure ou plus au-dessus du salaire minimum, veuillez vous référer : Bonification salariale - Initiative d’une promesse d’emploi dans la section de liens connexes ci-dessus.

    Les employeurs participants doivent payer les employés embauchés par le biais de ce programme et subséquemment, soumettre un formulaire de réclamation salariale au ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail. Les employeurs ne doivent pas refuser de payer les employés en attendant leur remboursement du ministère.

    Les employeurs qui veulent participer au programme Accroissement de l’emploi doivent soumettre une demande (voir section ‘Formulaires et trousses’) au bureau approprié du ministère.

    Personne-ressource Email Adresse
    Bathurst
    Grand-Sault
    Neguac
    Perth-Andover
    Richibucto
    Sackville
    Shediac
    Shippagan
    St Stephen
    Sussex
    Tracadie-Sheila
    Woodstock
    Edmundston
    Fredericton
    Miramichi
    Dieppe
    Caraquet
    Campbellton
    Saint John