FREDERICTON (GNB) – Les gens du Nouveau-Brunswick sont invités à porter un chandail rose, le mercredi 28 février, afin d’aider à promouvoir la diversité et le respect dans les écoles, les lieux de travail et les communautés.

« Tout le monde peut démontrer son soutien en participant à la Journée du chandail rose », a déclaré le ministre de l’Éducation et du Développement la petite enfance, Brian Kenny. « Alors que nous célébrons la diversité et le respect dans nos écoles et que nous en faisons la promotion, nous espérons que l’ensemble de la communauté poursuivra également cette conversation et qu’elle condamnera tous les types d’intimidation. »

La Journée du chandail rose a été lancée en 2007 lorsque deux élèves d’une école secondaire de la Nouvelle-Écosse ont encouragé leurs amis à porter des chandails roses pour appuyer un élève victime d’intimidation. Depuis ce jour, les écoles, les entreprises, les communautés et les gouvernements de partout au Canada ont reconnu le dernier mercredi de février comme étant la Journée du chandail rose.

« La Journée du chandail rose appuie l’un des objectifs de nos plans d’éducation de 10 ans, a dit M. Kenny. Notre gouvernement veut s’assurer que tous les apprenants valorisent la diversité et ressentent un grand sentiment d'appartenance, tout en apprenant dans un milieu sécuritaire, accueillant et respectueux. »

Le gouvernement provincial encourage la participation à des activités qui font la promotion du respect tout au long de l’année, notamment lors de la Semaine provinciale de la diversité et du respect, qui a lieu en novembre.