CHARLOTTETOWN (GNB) – Le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny, a pris part à des réunions avec le Conseil des ministres de l’éducation (Canada), cette semaine, à l’Île-du-Prince-Édouard.

L’année 2017 marque le 50e anniversaire du conseil. Depuis 1967, le conseil fait partie intégrante du paysage de l’éducation au Canada, réunissant les ministres de l’éducation de toutes les provinces et territoires et contribuant au modèle d’éducation décentralisé du pays.

« Votre gouvernement comprend qu’il est essentiel d’investir dans l’éducation, a affirmé M. Kenny. J’étais heureux de participer à cette importante conférence, qui m’a permis de découvrir les pratiques des autres provinces et territoires et de faire connaître les mesures que nous prenons pour atteindre les objectifs de nos plans d’éducation de 10 ans. »

Les sujets abordés au cours de la conférence comprenaient la question de l’éducation des Autochtones et les façons de donner suite aux appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, ainsi que l’éducation technologique, les habiletés et les stratégies en mathématiques et les compétences globales.

M. Kenny a présidé le groupe de travail du conseil sur les compétences globales. Pendant la conférence, il a présenté une proposition visant à élaborer des outils d’évaluation qui appuieraient les changements systémiques et les compétences des apprenants. La proposition a été acceptée à l’unanimité et sera élaborée puis ajoutée à un cadre pancanadien.

De plus, le Cadre de référence pancanadien sur les transitions des élèves du Conseil des ministres de l’éducation (Canada) a été lancé. Ce cadre, qui tient compte des points de vue communs sur les transitions et qui comporte un outil d’évaluation comparative ainsi qu’un modèle de plan d’action, vise à fournir une orientation basée sur les pratiques exemplaires. Chaque province et territoire pourra se servir des éléments du cadre qui conviennent le mieux à ses objectifs afin de mesurer à quel point son système d’éducation aide les apprenants à passer de l’école secondaire aux établissements d’enseignement postsecondaire puis au marché du travail avec succès.

Les plans d’éducation de 10 ans du gouvernement visent à améliorer les résultats scolaires et à mieux préparer les jeunes pour l’avenir. Des objectifs sont fixés dans des domaines prioritaires afin de créer des apprenants à vie, d’appuyer les chefs de file dans le domaine de l’éducation et d’assurer la stabilité du système.