TRACADIE (GNB) – Des élèves de la septième année de quatre écoles francophones auront l’occasion d’apprendre la programmation informatique dans le cadre d’un projet pilote en partenariat avec EduCode Canada.

« Nous comprenons qu’il est important de préparer les élèves à une économie du savoir, et il s’agit d’un des axes d’intervention de nos plans d’éducation de 10 ans », a déclaré le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny. « L’éducation, surtout dans le domaine des technologies émergentes comme la programmation informatique, est essentielle afin de soutenir notre économie et d’assurer la santé de nos familles. »

Les écoles suivantes participeront au projet pilote :

  • École Écho-Jeunesse, à Kedgwick;
  • Place-des-Jeunes, à Bathurst;
  • École Le Tremplin, à Tracadie; et
  • École Sainte-Anne, à Fredericton.

À compter du lundi 15 mai, les élèves consacreront 60 minutes par semaine à des activités de programmation informatique, et ce, pendant quatre semaines. La plateforme en ligne permet aux élèves de travailler à leur propre rythme et vise à leur donner le goût de la programmation informatique. Le programme est présenté sur un écran multifenêtres qui fournit des directives ainsi que des exercices pratiques. EduCode formera des membres du personnel enseignant de chaque école afin qu’ils puissent aider les élèves.

EduCode Canada est une entreprise de Moncton qui a pour mission d’enseigner la programmation informatique aux jeunes. L’entreprise a conçu la plateforme afin d’aider les élèves à apprendre la programmation informatique dès un jeune âge.

« EduCode Canada a été fondée afin d’ouvrir la voie à tous les élèves et de les aider à comprendre et à créer la technologie qu’ils utilisent », a dit le fondateur et président-directeur général de l’entreprise, Guyverson Vernous. « Nous sommes heureux de travailler en partenariat avec les écoles afin de donner aux élèves l’occasion d’apprendre la programmation informatique. »

Les plans d’éducation de 10 ans du gouvernement visent à améliorer les résultats scolaires et à mieux préparer les jeunes pour l’avenir. Des objectifs sont fixés dans des domaines prioritaires afin de créer des apprenants à vie, d’appuyer les chefs de file dans le domaine de l’éducation et d’assurer la stabilité du système. Le plan du secteur francophone comprend l’objectif de fournir des possibilités d’apprentissage aux élèves afin de les préparer en vue de leur carrière.

Cette annonce appuie les activités de la Semaine de l’innovation, qui se déroule du 4 au 12 mai. La semaine est l’occasion de célébrer l’innovation au Nouveau-Brunswick et de donner aux entreprises la possibilité de rencontrer des représentants du gouvernement provincial et de présenter leurs idées en matière d’innovation. Le gouvernement investit plus de 160 millions de dollars au cours des quatre prochaines années afin de stimuler l’innovation et de favoriser la recherche et le développement dans la province.

De plus amples renseignements sur les événement et activités qui ont lieu dans le cadre de la Semaine de l’innovation, sont disponibles en ligne.