Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Pourquoi le gouvernement change-t-il le point d’entrée à l’immersion française à la 1re année?

Le gouvernement s’est engagé dans sa plateforme à rétablir l’immersion française en première année. Des études révèlent que plus les enfants sont jeunes lorsqu’ils sont exposés à une langue seconde et qu’ils commencent à en apprendre une, plus ils ont de chances de l’utiliser plus tard dans leur vie. Par exemple, selon les recherches effectuées par le Groupe de travail sur le français langue seconde en vue de la préparation de son rapport (2012), il est recommandé de rétablir le point d'entrée au programme d'immersion française en 1re année.

Quand ce changement entrera-t-il en vigueur?

Le changement entrera en vigueur en septembre 2017.

Qu’en est-il des élèves qui sont actuellement en 1re et en 2e année?

Le point d’entrée en 3e année demeurera en place pendant deux ans (les années scolaires 2017-2018  et 2018-2019) afin de permettre à ces élèves de s’inscrire dans le programme d’immersion en français.

Comment le nouveau programme en 1re année se comparera-t-il à l’ancien programme dont le point d’entrée était la 1re année aussi?

Des améliorations seront apportées à l'ancien programme d'immersion en français en 1re année. Un programme d’études est en cours d’élaboration, lequel sera fondé sur les pratiques exemplaires pour l’enseignement d’une langue seconde aux jeunes apprenants.

Le programme d’immersion en français sera-t-il offert dans toutes les écoles, dont les écoles rurales?

Afin d’améliorer l'accès à l'immersion dans les écoles rurales, on demandera une déclaration d'intérêt hâtive de la part des parents, et le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance travaillera avec les districts scolaires pour offrir l'immersion dans le plus grand nombre d'écoles possible. Dans les écoles rurales où il y a un intérêt à l’égard de l’immersion qui n’est toutefois pas suffisant pour créer une classe d’immersion, des recherches seront menées pour trouver des solutions novatrices qui permettront d’améliorer l’apprentissage du français dans l’école en question.

Les programmes de français intensif seront-ils toujours offerts dans les écoles?

Oui. L’engagement à l’égard de la formation de qualité en français langue seconde demeure ferme, et tous les programmes autres que l’immersion en français continueront d’être offerts.

Combien d’élèves ont accès actuellement à l’immersion en français?

Cent vingt‑cinq des 212 écoles offrent l’immersion en français à laquelle 95 % des enfants du Nouveau-Brunswick ont accès, soit à leur école, soit dans une école voisine à laquelle ils peuvent se rendre par autobus.

 

Plus de renseignements seront-ils disponibles?

Oui. Les districts scolaires organiseront des séances d’information au cours de l’hiver pour aider les parents à faire un choix éclairé en ce qui concerne l’immersion.