Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Avez-vous déjà pensé à devenir famille d’accueil, mais vous ne savez pas s’il s’agit d’une bonne décision pour vous? Voici des questions que vous devriez vous poser pour vous aider à prendre la bonne décision pour vous et votre famille :

Pensez-vous que la seule chose dont les enfants en famille d’accueil ont besoin soit beaucoup d’amour?

Bien qu’il soit bon d’avoir beaucoup d’amour à donner, les parents de famille d’accueil doivent aussi posséder de bonnes aptitudes au rôle parental et à la communication et comprendre leur rôle en tant que parents de famille d’accueil. Il est important d’être patient, et constant et de donner suite aux règlements et aux attentes.


Pensez-vous que les enfants en famille d’accueil sont faciles à contenter parce qu’ils sont heureux d’avoir un foyer?

Même si de nombreux enfants en famille d’accueil sont heureux d’avoir un foyer, il n’est pas nécessairement facile de les contenter. Certains mettront votre patience à l’épreuve en ayant un comportement violent ou en manifestant de la tristesse ou de la timidité. Ne vous attendez pas à ce que les enfants en famille d’accueil soient très reconnaissants ou obéissants. Ils n’ont pas demandé à être dans la situation dans laquelle ils se trouvent.


Voyez-vous le placement familial comme un moyen de sortir les enfants d’une situation difficile?

Les gens qui ont cette attitude face au placement familial sont portés à s’opposer aux contacts entre l’enfant en famille d’accueil et ses parents biologiques. Cela peut nuire aux efforts visant à réunir la famille. Rappelez-vous que le placement familial est temporaire et que votre objectif devrait être de travailler avec les professionnels dans le but de réunir la famille lorsque cela est possible et dans le meilleur intérêt de l’enfant.


Pensez-vous pouvoir établir des rapports avec des enfants qui traversent une période difficile?

Si vous étiez un enfant en famille d’accueil ou si vous avez fait face à d’autres obstacles importants, vous savez en effet « comment c’est ». Même si vous n’avez pas vécu une enfance difficile, vous pouvez comprendre jusqu’à quel point l’enfance peut être une période troublante. Cela augmentera vos compétences en tant que famille d’accueil. Agissez avec précaution cependant si vous avez l’impression que vos expériences d’enfance suscitent encore de la colère, de la dépression ou du ressentiment. Si votre enfance fait naître des émotions négatives fortes, cela pourrait nuire à vos efforts pour être une figure parentale positive. Si vous avez l’impression d’avoir de telles difficultés à un degré important, vous devriez recevoir un counselling personnel avant de devenir parent de famille d’accueil.


Avez-vous l’impression que le soutien financier fourni pour vos services de famille d’accueil vous aidera à répondre à toutes vos dépenses de ménage?

Être famille d’accueil ne devrait pas constituer un sacrifice financier. Cependant, personne ne devrait décider de devenir famille d’accueil en pensant que cela les aidera financièrement.


Avez-vous l’impression que vous serez une bonne famille d’accueil parce que vous avez obtenu de bons résultats avec vos enfants? Pensez-vous qu’il faut d’abord être parent avant de devenir famille d’accueil?

Le fait d’avoir obtenu du succès à titre de parent indique que vous avez certaines compétences et des traits de personnalité qui font de vous un parent efficace. Le fait de vouloir mettre ces talents à profit pour aider en tant que famille d’accueil est un atout. Il importe de se rappeler qu’il n’est pas nécessaire d’avoir élevé des enfants pour être un excellent parent substitut.


Avez-vous un réseau de soutien solide qui peut vous aider à fournir des soins de qualité à un enfant en famille d’accueil?

Le rôle de famille d’accueil peut être difficile, et il y aura probablement des périodes où vous aurez besoin de vous reposer et de vous recentrer. Pour vous assurer que les enfants qui vous ont été confiés continuent de bénéficier de la surveillance, des soins et du soutien dont ils ont besoin pendant ces périodes, il est important d’avoir un réseau solide de soutien qui peut vous fournir une aide. Cela comprend les amis, les membres de la famille et les organismes communautaires.


Si vous acceptez d’ouvrir vos portes à un enfant dont la race, la culture ou le groupe ethnique sont différents des autres, aurez-vous la capacité et la volonté de promouvoir la culture et les traditions de l’enfant?

Lorsqu’un enfant est placé dans un foyer d’accueil, le nouvel environnement peut sembler très différent de celui dans lequel il a grandi. Cela peut causer de la confusion, et même de la détresse. Pour aider à faciliter la transition et à appuyer chez l’enfant le développement sain d’une identité raciale et culturelle positive, il est important d’être prêt à intégrer la culture de l’enfant dans votre routine familiale et à encourager l’enfant à maintenir son identité culturelle.

Connaissez-vous les façons dont le placement familial risque d’influer sur votre relation? Si vous êtes marié ou dans une relation sérieuse, pouvez‑vous montrer que la relation est stable, dévouée et mutuellement satisfaisante?

Tous les membres d’une famille ont un rôle à jouer dans l’éducation et les soins à apporter à un enfant en famille d’accueil. Il est important aussi que les enfants en famille d’accueil bénéficient de stabilité pour pouvoir se sentir en sécurité dans leur nouveau foyer. En outre, les enfants qui observent une relation saine pourront modeler leurs propres relations sur cette relation en grandissant.

Êtes-vous prêt à travailler en équipe avec l’enfant, la famille biologique, le travailleur social et d’autres professionnels?

Être famille d’accueil signifie faire partie d’une équipe. Vous devez collaborer avec le travailleur social de l’enfant, la famille biologique et d’autres professionnels pour faire en sorte que vous et l’enfant en famille d’accueil receviez une aide et un soutien appropriés.

Souffrez-vous actuellement d’une importante maladie physique ou mentale, ou avez-vous récemment (au cours des 12 derniers mois) souffert d’une telle maladie?

Le rôle de famille d’accueil exige du travail. Votre santé physique et affective est importante pour pouvoir fournir des soins de qualité de façon stable.

Avez-vous un casier judiciaire?

Pour être approuvé en tant que famille d’accueil, vous devez vous soumettre à une vérification du casier judiciaire. Le fait d’avoir un casier judiciaire ne veut pas nécessairement dire que vous ne pouvez pas être famille d’accueil. Si vous avez été déclaré coupable d’une infraction de nature violente ou sexuelle, votre demande sera refusée. Vous aurez l’occasion de discuter de votre casier judiciaire et de ses répercussions au cours du processus.

Avez-vous eu affaire avec le Ministère concernant la sécurité et la protection d’un enfant ou d’un adulte?

Encore une fois, pour être approuvé à titre de famille d’accueil, vous devez vous soumettre à une vérification des dossiers antérieurs du ministère du Développement social pour déterminer si nous avons dans nos dossiers des incidents indiquant que vous avez menacé la sécurité et la protection d’un enfant ou d’un adulte. Selon la nature de la contravention, votre demande pour devenir famille d’accueil pourrait être refusée.

Avez-vous la capacité et le désir d’accroître vos compétences à titre de famille d’accueil (en suivant une formation) et d’aider les autres à acquérir ces mêmes compétences?

Pour vous aider à fournir des soins de qualité aux enfants en famille d’accueil, vous devrez suivre la formation habituelle. Cette formation porte sur divers sujets, allant du développement de l’enfant aux besoins spéciaux des enfants pris en charge par le gouvernement. Elle vous permettra aussi  d’affiner et d’élargir vos compétences et d’apprendre des autres familles d’accueil, tout en faisant leur connaissance.   

Réimprimé avec la permission de la province l'Alberta et de Richard Brozovich, Oakland School, Waterford. Mich.