Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Introduction

Une bonne alimentation est une composante essentielle de la santé. Elle n’exclut pas la jouissance d’aliments nutritifs selon la quantité dont nos organismes ont besoin pour donner leur meilleur rendement. On trouve beaucoup d’information au sujet de la nutrition et de la bonne alimentation, ce qui peut laisser certaines personnes perplexes quant à ce que signifie vraiment bien manger. Ce n’est pas compliqué une fois qu’on en connaît les fondements. On bénéficiera des avantages d’une bonne alimentation tant à court terme qu’à long terme. La bonne alimentation aide à protéger des maladies chroniques tels le cancer, les cardiopathies, le diabète, l’ostéoporose, l’obésité, les accidents cérébrovasculaires et l’hypertension.

 

Les bienfaits d’une alimentation saine
  • fournit les éléments nutritifs nécessaires à la bonne croissance et au sain développement;
  • fournit l’énergie pour nos activités quotidiennes;
  • favorise un poids santé;
  • améliore notre capacité d’apprentissage;
  • renforce notre système immunitaire;
  • nous aide à jouir de la vie, entre autres parce qu’il peut être très agréable de cuisiner des repas santé, seul ou avec d’autres.
Saviez-vous que …
  • l'obésité chez les jeunes a triplé depuis les 25 dernières années.
  • que l’obésité est la deuxième cause des décès évitables, après le tabagisme. 
  • les données canadiennes indiquent une consommation peu élevée pour ce qui est de la plupart des groupes alimentaires du Guide alimentaire canadien tant chez les filles que chez les garçons de la plupart des niveaux scolaires.
  • que les Canadiens et Canadiennes de l’Atlantique consomment moins de fruits et de légumes que les autres Canadiens. Seuls un tiers des Canadiens de l’Atlantique mangent assez de fruits et légumes pour assurer une bonne santé.
  • la consommation de fruits et légumes prévient plusieurs maladies et favorise la bonne santé.
  • prendre les repas en famille est associé à de bonnes habitudes alimentaires, y compris la consommation d’une plus grande quantité de fruits et de légumes, de quantités moins importantes de friture et de boissons gazeuses, ainsi que d’un apport plus important de fibres et d’éléments nutritifs.
  • l’augmentation de la grosseur des portions a contribué à l’obésité chez les enfants.
Conseils généraux
  • N’oubliez pas de consommer des aliments VARIÉS, car aucun aliment n’est en soi parfait. Pour obtenir tous les éléments nutritifs dont vous avez besoin, dégustez autant d’aliments différents que possible de chacun des quatre groupes alimentaires du Guide alimentaire canadien pour manger sainement. 
  • Manger le petit déjeuner chaque jour peut aider à améliorer la concentration, à réduire l’appétit et à garder un poids santé.
  • Préférez les grains entiers; choisissez plus souvent le pain de blé entier, les pâtes de blé entier, les céréales de son, la farine d’avoine et le riz brun ou sauvage. Les grains entiers sont une excellente source d’énergie et de fibres. Consultez le tableau des valeurs nutritives sur les produits alimentaires pour voir si cette nourriture est une bonne source de fibres. Recherchez au moins quatre grammes de fibres par portion.
  • En lisant les étiquettes, vérifiez le tableau des valeurs nutritives et recherchez des produits qui contiennent moins de trois grammes de matières grasses totales, si vous êtes à la recherche d’options faibles en gras.
  • Une portion équivaut à une demi-tasse ou à ce qui pourrait tenir dans la paume de votre main. Reportez-vous au site Web www.dietitians.ca pour un feuillet d’information intitulé « Colorez votre monde avec les légumes et les fruits ».
  • Les légumes vert foncé ou orangés sont bourrés de vitamines, de fibres et d’antioxydants qui aident à combattre la maladie et permettent à votre organisme de donner son plein rendement. Mangez au moins un légumes vert foncé ou orangés par jour. Essayez les carottes, les épinards, le brocoli, les tomates et les patates douces.
  • Tenez compte de la grosseur de la portion qui vous convient, ainsi que de votre niveau d’activité. Mangez pour assouvir votre faim. Si vous avez encore faim après un repas, prenez une autre portion de grains entiers, de légumes ou de fruits. Essayez d’éviter les portions supplémentaires riches en gras ou en sucre.
  • Achetez plus souvent les coupes de viande plus maigre, retirez le gras visible et cuisez au four, au barbecue, au gril ou au micro-ondes. Les substituts de la viande tels les œufs, les haricots secs, les pois et les lentilles sont des sources de protéines qui coûtent moins cher.
  • Le lait et les produits laitiers sont des sources essentielles de calcium et d’autres éléments constitutifs des os. Un régime alimentaire sain, qui comprend des produits laitiers, ainsi que des activités quotidiennes, aidera à prévenir l’ostéoporose. Reportez-vous au site Webwww.plaisirslaitiers.ca pour en savoir plus au sujet des produits laitiers.
Astuces pour les familles

Le foyer et la famille ont une grande incidence sur l’alimentation et la santé des enfants. Les parents et les soignants ont la possibilité d’aider les enfants à adopter de bonnes habitudes alimentaires qu’ils garderont pour la vie.

  • Faites des repas en famille une priorité. Essayez de ne pas mettre d’activités à l’horaire aux heures habituelles des repas.
  • Assurez-vous que les repas en famille sont agréables et détendus. Pendant ces repas en famille, prenez le temps de parler de chacun vos journées.
  • N’oubliez pas qu’il incombe aux parents de fournir une diversité d’aliments sains, à des heures régulières, dans un contexte favorable. Il revient à l’enfant de décider si il mangera et en quelle quantité. N’obligez jamais un enfant à manger. Les enfants sont dotés d’une capacité naturelle pour régulariser leur absorption de nourriture.
  • Ne vous servez jamais de la nourriture comme objet de punition ou récompense.
  • Faites participer toute la famille à la planification des repas, à l’achat des aliments et à leur préparation.
  • Agissez comme modèle positif pour vos enfants.
  • Faites preuve d’une certaine témérité; essayez un nouveau fruit ou légume chaque semaine.
Bien se nourrir en respectant le budget

Tout le monde tente de tirer le maximum de son dollar en épicerie. Voici quelques astuces pour vous aider à garantir que vous obtenez les éléments nutritifs qu’il vous faut tout en respectant un budget.

  • Élaborez votre liste d’épicerie à partir de la circulaire du magasin.
  • Si vous avez faim, prenez un bon goûter avant de vous diriger vers l’épicerie. 
  • Commencez par prendre les provisions qui longent les murs extérieurs de l’épicerie. Vous trouverez des aliments de chacun des quatre groupes alimentaires dans le Guide canadien alimentaire. Vous devrez peut-être prendre quelques-uns des articles nécessaires dans les allées, mais un grand nombre de ces articles « supplémentaires », qui sont souvent pauvres en éléments nutritifs, riches en calories et chers, se trouvent souvent sur les rayons des allées. 
  • Si possible, achetez de plus grandes quantités, puis séparez-les en portions plus petites pour les congeler. 
  • Choisissez des fruits et légumes frais, alors qu’ils sont en saison. Choisissez des produits congelés ou en conserve quand ils ne sont pas en saison. 
  • Recherchez des fruits et légumes en conserve de la catégorie de choix. Leur valeur nutritive est aussi bonne que celle des produits de la catégorie A.
  • Remplissez vos armoires ou le congélateur de produits essentiels tels le blé entier, les pâtes, le riz, la farine d’avoine, les légumes congelés, les pois secs, les fèves et les lentilles, le thon en conserve, etc.
Astuces pour les familles pressées

De nos jours, il peut être difficile d’assurer des repas santé à nos familles compte tenu de nos modes de vie trépidants. Voici quelques conseils qui pourraient aider :

  • Soyez prévoyant. Au début de la semaine, songez à ce que vous aimeriez manger au cours de la semaine. Consultez le site www.dietitians.ca/public/content/eat_well_live_well/french/menuplanner/Overview.asp.
  • Gardez à portée de main des aliments préparés tels des salades préemballées, des légumes congelés et des mini-carottes. On peut aisément les ajouter à un repas pour les fortifier en éléments nutritifs et en fibres.
  • Planifiez que faire des restants. Faites-en assez pour quelques journées, puis congelez les portions inutilisées. On peut facilement les tirer du congélateur pour préparer un repas en toute vitesse quand on est à la course.
  • Quand vous disposerez de quelques minutes, lavez et taillez les légumes et les fruits, afin qu’ils soient prêts à manger quand on a besoin d’un goûter rapide.
  • La plupart des gens ont un petit nombre de recettes qu’ils refont encore et encore. Prenez quelques instants pour étudier quelques recettes santé, et ajoutez-les à votre inventaire.
  • Préparez la table du petit déjeuner la veille.
Autres ressources