Gouvernement du Nouveau-Brunswick

La géochimie désigne l'étude de la composition chimique des matières géologiques comme les roches, les minéraux et l'eau. La géochimie appliquée est un outil d'exploration puissant qui sert à détecter les concentrations d'éléments chimiques anormalement élevées, habituellement associées à la présence de gisements de minéraux ou d'hydrocarbures.

La Direction des études géologiques (DEG) du ministère du Développement de l’Énergie et des Ressources administre le programme de géochimie du gouvernement, dont voici les principaux objectifs :

  • alimenter et tenir à jour une base de données géochimique à l'aide de données issues des programmes de cartographie des minéraux métalliques, du substrat rocheux et de surface de la DEG;
  • aider les prospecteurs et d'autres acteurs de l'industrie minière à obtenir et à interpréter des analyses géochimiques d'échantillons rocheux et minéraux;
  • fournir au gouvernement et au secteur privé des données géochimiques aux fins de l'analyse de la nappe d'eau souterraine, de l'évaluation environnementale et d'autres études techniques.

La DEG recueille un large éventail de données géochimiques dans le cadre de ses programmes de cartographie. L'information est un élément primordial dans l'évaluation des ressources en minéraux et en hydrocarbures au Nouveau-Brunswick.

  • Les analyses de roche permettent d'établir l'origine tectonique du substrat rocheux, ce qui aide les géologues à interpréter la géologie régionale et à circonscrire les possibilités minières.
  • L'analyse des roches recueillies dans un substrat rocheux minéralisé ou une minéralisation altérée peut révéler une concentration de minerai métallique à valeur commerciale.
  • L'analyse géochimique peut indiquer si les fluides de minéralisation ont modifié la composition de la roche. Cette altération peut être associée aux gisements de minéraux à valeur commerciale.
  • L'analyse du sol, de la moraine et des sédiments fluviatiles ou lacustres peut indiquer des anomalies géochimiques provoquées par la minéralisation du substrat rocheux adjacent.
  • La haute teneur en carbone d'un horizon du substrat rocheux peut indiquer la présence d'une roche formatrice de gisements de pétrole ou de gaz naturel.