Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Juillet 2017

Trevali Mining Corp. a annoncé dans un communiqué du 25 juillet dernier les résultats de son programme de forage sur la propriété de son projet de Heath Steele dans le nord du Nouveau-Brunswick. Le programme visait à vérifier la zone E, qui représente un objectif subaffleurant de stade avancé aux ressources non conformes à l’Instrument national 43-101. Les plus récents travaux de forage ont croisé de vastes intervalles d’une minéralisation de sulfures massifs polymétalliques renfermant des intervalles de teneur supérieure. Les concentrations marquantes signalées par les travaux de forage ont compris 35,43 mètres titrant 4,15 % de Zn, 1,68 % de Pb, 0,49 % de Cu, 52,08 g/t d’Ag et 0,63 g/t d’Au, dont 12,49 mètres d’une teneur de 5,93 % de Zn, 2,71 % de Pb, 0,82 % de Cu, 76,98 g/t d’Ag et 1,35 g/t d’Au (HS17-002), ainsi que 39,19 mètres titrant 4,57 % de Zn, 1,73 % de Pb, 2,33 % de Cu, 81,73 g/t d’Ag et 1,07 g/t d’Au, comprenant 11,04 mètres d’une teneur de 7,4 % de Zn, 3,22 % de Pb, 0,66 % de Cu, 108,73 g/t d’Ag et 0,78 g/t d’Au (HS17-003). La minéralisation comporte deux lentilles de sulfures empilées d’une longueur d’environ 150 m et d’une épaisseur variant entre 5 et 30 m. Les lentilles se fusionnent près de la surface, puis se poursuivent à la verticale sur environ 200 m.

Trevali Mining Corp. a annoncé dans un communiqué du 27 juillet dernier qu’elle a obtenu le bail minier de l’ancienne mine de zinc-plomb-argent Restigouche dans le nord-est du Nouveau-Brunswick. L’acquisition de la propriété la munira d’une charge d’alimentation supplémentaire d’environ 500 à 800 tonnes par jour pour soutenir la production de ses installations de Caribou au moyen de teneurs de minerai traité d’environ 5,5 à 6 % de Zn, 4 à 4,5 % de Pb et 70 à 75 g/t d’Ag. Elle la dote également d’une source supplémentaire de remblayage des déchets stériles de l’exploitation souterraine de la mine Caribou, ce qui réduit la responsabilité du gouvernement provincial au chantier de la mine Restigouche. De 50 à 60 postes à temps plein supplémentaires pourraient être créés au cours de la durée de vie possible de trois à quatre ans de la mine. La minéralisation à l’emplacement du gîte consiste en une minéralisation de sulfures à forte teneur affleurant en surface et s’inclinant doucement vers le nord-nord-est. La minéralisation s’étend sur cet axe sur environ 120 m, puis continue à s’incliner sur 460 m; elle a une épaisseur moyenne d’environ 20 m. Environ 756 000 tonnes ont par le passé été extraites du gisement à ciel ouvert et le minerai était traité dans le concentrateur voisin de Caribou. Des études sur la conception de la mine et le mode d’extraction sont en cours parallèlement à des travaux de forage supplémentaires au diamant visant l’obtention de données géotechniques, des essais métallurgiques et la production de données estimatives sur les ressources conformes à l’Instrument national 43-101. Une fois les approbations reçues, Trevali prévoit aménager le portail de la mine et remettre en état l’infrastructure dans l’espoir de commencer la production initiale au cours du troisième trimestre de 2018.