FREDERICTON – Les deux plus importants régimes de pension du secteur public créent un organisme indépendant qui fournira des services d’administration et de placement aux 50 000 participants actifs et retraités de leurs régimes.

Le conseil des fiduciaires du régime à risques partagés dans les services publics, qui s’applique à la plupart des employés de la fonction publique provinciale, et le conseil des fiduciaires du régime de pension des enseignants du Nouveau-Brunswick créent la Société Vestcor. Cette société fournira des services d’administration et de placement à ses régimes respectifs et à un certain nombre d’autres régimes de clients du secteur public.

« À la suite des réformes des régimes de pension qui ont été réalisées en 2014, nous avons assumé la responsabilité de la gouvernance et du fonctionnement de nos régimes respectifs », a déclaré la présidente du conseil des fiduciaires du régime à risques partagés dans les services publics, Marilyn Quinn. « La création de cet organisme sans but lucratif en copropriété avec nos partenaires du régime de pension des enseignants est conforme aux pratiques exemplaires de l’industrie et représente une évolution naturelle du processus de gouvernance et de gestion de ces régimes. »

Les conseils des fiduciaires en ont fait l’annonce, aujourd’hui, alors qu’a été déposé un projet de loi visant à entamer le processus de création de la nouvelle société, qui sera composée de la Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick et de la Division des pensions et des avantages sociaux des employés du ministère des Ressources humaines.

« Il existe une collaboration de longue date entre nos régimes et ces deux organisations, et nous sommes très satisfaits des rendements obtenus », a affirmé le président du conseil des fiduciaires du régime de pension des enseignants, Larry Jamieson. « Cette mesure visant à faire passer ces organisations sous notre surveillance fera en sorte qu’elles continueront d’offrir des services de grande qualité et à faible coût aux participants de nos régimes et des régimes de nos clients. »

Grâce au modèle proposé, les conseils des fiduciaires du régime dans les services publics et du régime des enseignants établiront une organisation qui surveillera les deux sociétés opérationnelles sans but lucratif. La Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick deviendra l’une des sociétés, qui sera responsable des services de gestion des placements. La Division des pensions et des avantages sociaux des employés deviendra l’autre société, qui sera responsable de l’administration des régimes au jour le jour.

« Nous sommes heureux d’avoir pu compter sur la collaboration du gouvernement provincial pour réaliser cette initiative, alors que nous nous acquittons de la responsabilité d’assurer un cadre de gouvernance et de fonctionnement efficace pour nos régimes », a dit Mme Quinn.

« Nous prévoyons que la transition s’effectuera de façon harmonieuse pour les clients et les employés actuels, a indiqué M. Jamieson. Les nouvelles organisations sont enthousiastes à l’idée de fournir les mêmes services de qualité à leurs clients à l’avenir. Nous sommes heureux de dire qu’il n’y aura aucune répercussion sur les emplois à la suite de cette initiative. »

Les activités de la Société Vestcor débuteront le 1er octobre 2016.

De plus amples renseignements sont disponibles en ligne.