Gouvernement du Nouveau-Brunswick

La Gestion des risques de l’entreprise (GRE) est une capacité opérationnelle stratégique qui facilite la réalisation des objectifs du gouvernement du Nouveau-Brunswick (GNB). Une GRE efficace et intégrée aux stratégies, aux investissements et aux processus opérationnels permet au GNB de bénéficier d’un soutien décisionnel complet, efficace et efficient en matière de stratégies, d’investissements et d’opérations.

La GRE ne cherche pas tout simplement à cerner les événements qui pourraient avoir un effet sur l’organisation. Elle examine également de façon holistique les relations entre l’organisation et le milieu dans lequel elle mène ses activités, et vise à :

  • comprendre les risques importants et la façon dont ils pourraient être liés;
  • étudier un grand éventail de scénarios futurs possibles;
  • se pencher sur la façon dont l’organisation pourrait être plus robuste et flexible.

La direction au sein de la Gestion des risques de l’entreprise est assumée par l’agent principal de gestion des risques.

Cybersécurité

La section de la Cybersécurité fournit au gouvernement des conseils, une orientation et une aide à la surveillance pour la gestion des risques liés aux personnes, aux processus et à la technologie, notamment dans l’utilisation de données en transit ou stockées. Cette équipe aide les décideurs à obtenir des résultats cohérents et rationnels et collabore avec les gouvernements fédéral, provinciaux, et territoriaux, ainsi qu’avec les administrations municipales et d’autres partenaires, afin de déterminer les meilleures approches pour protéger leurs renseignements.

Risques de l’entreprise

La section des Risques de l’entreprise fournit au gouvernement des conseils, une orientation et une aide à la surveillance en matière de gestion des risques de manière à permettre la réalisation des objectifs opérationnels. Une gestion des risques efficace donne aux organisations gouvernementales provinciales les outils nécessaires pour réagir activement au changement et à l’incertitude au moyen de renseignements basés sur les risques, ce qui contribue à une prise de décisions plus efficace. Cette capacité accrue et manifeste d’évaluer, de communiquer et de gérer les risques instaure un climat de confiance au sein du gouvernement et du public.