Gouvernement du Nouveau-Brunswick

« La seule façon dont vous pouvez être certain que votre eau
est sûre est de la faire analyser. »

Analyse de l’eau

Il est important de soumettre périodiquement l’eau de votre puits à des analyses bactériologiques et des analyses d’un ensemble standard de paramètres chimiques et physiques. Le terme « paramètre » désigne les minéraux, les substances chimiques, les bactéries, etc., analysés dans un échantillon d’eau.  Faites appel à un laboratoire d’analyse de l’eau agréé.

Vous pourrez obtenir les bouteilles de prélèvement nécessaires et des instructions sur la façon d’effectuer l’échantillonnage auprès de votre bureau de Service Nouveau‑Brunswick le plus proche,  du Laboratoire analytique du Nouveau‑Brunswick ou d’un laboratoire privé.

Le coût de l’analyse d’échantillons d’eau peut varier entre 6 $ pour un paramètre particulier et 130 $ et plus pour une série complète de paramètres chimiques.  Le coût peut varier selon le laboratoire et le nombre de paramètres analysés. Nombre de laboratoires offrent des blocs d’analyse de la qualité de l’eau généralement moins dispendieux que l’analyse de paramètres individuels. Ces blocs fournissent plus de renseignements, ce qui permet une meilleure interprétation des résultats des analyses et une meilleure évaluation des mesures de traitement de l’eau requises.

Veuillez consulter la liste des Recommandation pour la Qualité de l’eau potable au Nouveau-Brunswick pour connaître les paramètres dont l’analyse est recommandée dans votre alimentation en eau. Ces paramètres sont recommandés

  • parce que leur présence peut gêner l’élimination des paramètres pouvant affecter votre santé; 
  • parce qu’ils peuvent affecter le type de traitement que vous choisissez pour votre alimentation en eau ou l’efficacité du système de traitement;
  • parce qu’ils peuvent constituer des indicateurs de la qualité générale de l’eau.

Analyses spéciales

Certains paramètres ne sont pas inclus dans l’analyse générale des substances chimiques ou des métaux. Si vous soupçonnez la présence de certains paramètres comme le sulfure d’hydrogène, les ferrobactéries, les sulfure bactéries, et le radium dans votre eau, vous pouvez demander une analyse de laboratoire de ces paramètres.

Recommandations pour la Qualité de l’eau potable

La province du Nouveau-Brunswick adopte les Recommandations pour la Qualité de l’eau potable au Canada pour évaluer la qualité de l’eau potable au Nouveau‑Brunswick.

Approvisionnements privés en eau

Après réception des résultats d’une analyse d’eau par un laboratoire, les propriétaires d’une source privée d’approvisionnement en eau pourraient être avisés de la présence de substances préoccupantes pour la santé. Comme il s’agit de réseaux entièrement privés, il revient au propriétaire du puits de traiter son eau ou d’opter pour une source d’alimentation de rechange pour assurer la salubrité de son approvisionnement en eau.

Approvisionnements en eau réglementés

La Loi sur l’assainissement de l’eau oblige les responsables des réseaux d’eau municipaux et provinciaux à soumettre leur eau à des analyses. Les approvisionnements en eau réglementés doivent faire l’objet d’analyses des paramètres en particulier de la liste des Recommandations pour la Qualité de l’eau potable. L’eau potable réglementée excédant ces limites fera l’objet d’une évaluation du risque pour la santé qui peut aboutir à une interdiction (sous forme d’un avis de faire bouillir l’eau ou de ne pas consommer l’eau, ou d’une autre directive) visant à assurer la sécurité des citoyens.

Termes techniques à connaître pour interpréter les résultats des analyses de l’eau

Vous devrez comprendre plusieurs termes techniques pour pouvoir interpréter les résultats des analyses.

Maximum Acceptable Concentration

Une Concentration Maximale Acceptable (CMA ) correspondent au niveau établi dans le cas de certaines substances reconnues comme des substances ayant des effets négatifs sur la santé ou soupçonnées d’en avoir.

Objectif d’ordre esthétique

On établit un Objectif d’ordre esthétique (OE) par rapport aux paramètres qui pourraient altérer le goût, l’odeur ou la couleur de l’eau, ou qui pourraient nuire à l’approvisionnement en eau de bonne qualité. Ces aspects n’ont pas d’effets négatifs sur la santé.

Limite de détection

La limite de détection correspond à la concentration la plus faible d’une substance chimique qu’on peut mesurer de façon fiable. Elle peut être signalée sur un rapport de laboratoire au moyen des acronymes LD (limite de détection ou de dosage), SD (seuil de détection) ou LQ (limite de quantification).

La limite de détection dépend du matériel utilisé pour l’analyse et de la méthode d’analyse. Elle peut également être affectée par la concentration des autres paramètres présents dans l’eau. Par exemple, si la concentration de calcium est extrêmement élevée, elle peut hausser la limite de détection d’un autre paramètre. La limite de détection doit être inférieure à la concentration recommandée pour qu’on puisse comparer la concentration d’un paramètre avec la recommandation pour la qualité de l’eau potable au Canada pertinente (le cas échéant).

Certains laboratoires ne font pas état de la limite de détection. Vous pouvez tout de même déterminer la limite de détection utilisée par rapport à chaque paramètre à partir du rapport du laboratoire. Par exemple, si la limite de détection d’un paramètre donné est de 2 mg/L et que la concentration du paramètre est inférieure à la limite de détection, le résultat sera indiqué ainsi : « < 2 » (moins que 2 mg/L).

Si la limite de détection est supérieure à la concentration recommandée, vous devriez consulter le laboratoire ayant effectué l’analyse. Il vous avisera des options qui s’offrent pour obtenir une analyse du paramètre préoccupant en fonction d’une limite de détection plus basse.

Unités

Les laboratoires peuvent faire rapport de la concentration des paramètres en milligrammes par litre (mg/L) ou en  microgrammes par litre (µg/L ou ug/L). Il existe une différence ÉNORME entre les deux : 1 mg/L correspond à 1 000 µg/L.

Lorsqu’on examine les résultats d’un laboratoire et qu’on les compare à des résultats antérieurs, aux résultats d’un laboratoire différent ou aux Recommandations pour la qualité de l’eau potable au Canada, il est essentiel de s’assurer que les unités sont identiques.

1 mg/L = 1000 µg/L (microgrammes par litre)
1 mg/L = 1 ppm (partie par million)
1µg/L = 1 ppb (partie par milliard)

 

Interprétation des résultats des analyses de la qualité de l’eau


Lorsque le laboratoire des Services analytiques du Nouveau‑Brunswick analyse un échantillon d’eau, tous les paramètres dépassant une CMA ou OE sont signalés au bureau régional de la Direction de la protection de la santé. Les inspecteurs de la santé publique enverront les données aux propriétaires leur expliquant les effets sur la santé des paramètres dépassant les normes. Vous pouvez communiquer avec votre bureau local de la Direction de la protection de la santé à n’importe quel moment pour obtenir de l’aide dans l’interprétation des résultats des analyses de la qualité de votre eau.


D’une façon générale, vous devriez comparer les résultats des analyses de la qualité de votre eau aux CMA ou OE. Certains laboratoires préciseront les paramètres qui excèdent les concentrations recommandées à votre intention.


  • Si votre eau dépasse une concentration maximale acceptable (CMA), prenez des mesures pour éliminer le problème ou installer un dispositif de traitement.
  • Si votre eau dépasse un objectif d’ordre esthétique (OE), comme la teneur en fer ou en manganèse, vous pourriez décider de traiter votre eau pour deux raisons :
    • pour empêcher la coloration, l’écaillage ou la corrosion des appareils sanitaires et des accessoires de plomberie;
    • pour la rendre plus agréable à consommer.

Traitement

Le ministère de la Santé du Nouveau‑Brunswick recommande l’achat d’un système de traitement ayant été attesté comme système conforme aux normes actuelles de la NSF. La NSF International, www.nsf.org, est un organisme non gouvernemental sans but lucratif qui établit des normes en matière de sécurité et d’hygiène à l’intention des fabricants de 80 pays.

Une fois votre système installé, faites analyser votre eau traitée pour vous assurer que le système de traitement fonctionne correctement. Effectuez l’entretien du système conformément aux instructions du fabricant pour assurer une alimentation constante en eau potable sûre.

Préoccupations pour la santé

La liste des Recommandations pour la Qualité de l’eau potable au Nouveau-Brunswick établit pour les systèmes réglementés au fait état d’un sommaire sommaire des effets sur la santé des paramètres correspondant aux concentrations maximales acceptables ou aux objectifs d’ordre esthétiques.  Pour une liste au complet des Recommandations pour la Qualité de l’eau potable au Canada, la science utilisée pour leur développement, et les effets sur la santé, veuillez visiter le site web Santé Canada.  Vous devriez consulter un médecin si vous redoutez que vous ou votre famille n’ayez été exposés à des teneurs élevées de quelque paramètre que ce soit dans votre eau potable.