FREDERICTON (GNB) – Alors que le Canada, les États-Unis et le Mexique se préparent à renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), le gouvernement provincial aimerait savoir comment cet accord touche les gens du Nouveau-Brunswick et leurs intérêts.

« L’ALENA a eu un effet extrêmement positif sur l’économie canadienne, et cet accord est bel et bien une raison majeure pour laquelle le Nouveau-Brunswick jouit d’une relation commerciale si saine et positive avec les États-Unis », a déclaré le président du Conseil du Trésor, Roger Melanson, qui est également ministre responsable de la Politique d’expansion du commerce. « Voilà pourquoi, au moment où le Canada entame cette période de renégociation, notre gouvernement aimerait que les gens du Nouveau-Brunswick fournissent leur avis sur la façon d’améliorer l’accord pour qu’il corresponde mieux à l’économie mondiale d’aujourd’hui et qu’il représente les intérêts du Nouveau-Brunswick. »

Le 18 mai, l’administration Trump a avisé le Congrès qu’elle avait l’intention d’ouvrir les négociations afin de moderniser l’accord. La première série de négociations officielles entre les trois pays a débuté le 16 août, à Washington.

Les gens du Nouveau-Brunswick qui voudraient faire des commentaires sur la modernisation de l’accord sont encouragés à le faire par écrit. M. Melanson consultera également des groupes d’intervenants au cours des prochains mois.

« Les États-Unis sont non seulement notre plus important client, mais ils sont aussi notre client le plus fiable, surtout en raison de l’existence de règles commerciales telles que l’ALENA, a affirmé M. Melanson. Je me réjouis à la perspective de rencontrer les industries du Nouveau-Brunswick qui font des échanges avec les États-Unis et le Mexique pour m’assurer que leur voix se fait entendre. Notre but ultime est de nous assurer que le point de vue du Nouveau-Brunswick continue d’être représenté dans l’accord pendant nos travaux avec le gouvernement du Canada, qui est le négociateur. »

Les propositions d’améliorations à l’ALENA peuvent être transmises par courriel à l’adresse ALENA-NAFTA_Consultation@gnb.ca.