Government of New Brunswick

Espèce menacée

  • Il habite les marais salés – l’adulte ne vit qu’une semaine!
 

Description

Le satyre fauve des Maritimes est un petit papillon de marais salé. L’envergure de ses ailes fait 4 cm et il est beige, l’intrados des ailes de devant étant pourvu d’une tache oculaire. On peut observer le papillon adulte pendant trois à quatre semaines, de la mi-juillet à la mi-août, selon les conditions météorologiques. Le papillon adulte ne vit qu’une semaine, et durant ce court laps de temps, le mâle doit trouver une partenaire pour se reproduire. À l’instar des autres papillons, le satyre fauve des Maritimes a quatre stades de développement : l’oeuf, la chenille, la nymphe et le papillon. La femelle dépose ses oeufs sur les feuilles mortes de la spartine étalée, qui est la plante hôte des larves. La chenille continue de croître et de se transformer au cours de l’été et de l’automne. Puis, juste avant l’hiver, la chenille s’enfouit dans les débris végétaux au sol. Au printemps suivant, la chenille émerge du sol et continue de se nourrir jusqu’à ce qu’elle soit prête à fabriquer un cocon puis à se transformer en nymphe. Ce stade dure dix jours, après quoi le papillon adulte émerge pour vivre pendant la courte période où il doit se reproduire.

 

 

Habitat

Le satyre fauve des Maritimes passe la totalité de ses quatre stades de développement dans les marais salés, un habitat qui subit les effets de l’inondation à marée haute. Cette espèce de papillon est surtout concentrée dans les secteurs où abonde la spartine étalée, la plante hôte des larves, et où le papillon adulte peut trouver des sources de nectar, notamment la lavande de mer. À l’occasion, le satyre fauve se nourrit d’autres plantes observées dans son habitat, comme la verge d’or toujours verte. La gestion des zones côtières, par exemple la protection des marais salés et la conservation en bon état des installations sanitaires, sont autant de méthodes qui permettent de conserver cette espèce de papillon.

 

 

Aire de répartition

Le satyre fauve des Maritimes est endémique à la région de la baie des Chaleurs. En d’autres termes, c’est la seule région au monde où l’on retrouve cette espèce de papillon.