Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Agdex No. 200.21

Pour accomplir tout le processus de leur vie végétative, les plantes ont besoin de près de vingt éléments différents. Elles obtiennent le carbone (C), l'hydrogène (H) et l'oxygène (O) du gaz carbonique et de l'eau, et les engrais ajoutés au sol leur fournissent les éléments nutritifs qui sont absents ou insuffisants dans le sol.

Les plantes ont besoin de quantités relativement grandes des six éléments majeurs suivants : azote (N), phosphore (P), potassium (K), soufre (S), calcium (Ca) et magnésium (Mg). L'azote, le phosphore et le potassium sont les éléments qu'il faut ajouter le plus souvent au sol, et ils constituent la base de la plupart des engrais vendus de nos jours. La chaux calcique est une source de calcium,et la chaux dolomitique fournit du calcium et du magnésium. Le soufre est généralement présent en quantité suffisante dans le sol.

La plupart des plantes ont besoin de petites quantités de quatorze éléments secondaires, notamment le fer (Fe), le manganèse (Mn), le molybdène (Mo), le cuivre (Cu), le bore (B), le zinc (Zn), le chlore (Cl), le sodium (Na), le cobalt (Co), le vanadium (Va) et le silicium (Si). Ces éléments secondaires se trouvent habituellement en quantité suffisante dans le sol, et ils sont ajoutés uniquement en cas de carence.

Les engrais chimiques produits industriellement contiennent une quantité minimale garantie d'éléments nutritifs, et elle est indiquée sur le sac. Par exemple, la formule 5-10-5 indique la proportion d'azote (N), de phosphore (P) et de potassium (P) présente dans l'engrais, soit 5 % de N, 10 % de P2O5 et 5 % de K2O. La composition de l'engrais varie selon l'usage prévu.

On peut s'adresser au ministère de l'Agriculture, des Péches et de l'Aquaculture du Nouveau-Brunswick pour faire exécuter des analyses de sol et obtenir des recommandations sur les types d'engrais qui conviennent à certaines cultures et à certains sols.

TYPES D'ENGRAIS

Les engrais existent sous forme solide et liquide. Les engrais liquides sont très concentrés et solubles dans l'eau; ils sont rapidement assimilables et peuvent être appliqués sur le sol ou sur le feuillage. Les engrais solides sont offerts sous forme de boulettes, des poudres et de granulés enrobés à action lente, et chaque forme est conçue pour un usage précis ou une culture particulière. Les engrais solides sont habituellement épandus sur le sol ou mélangés au sol. Les engrais à action lente ont une période d'efficacité plus longue, et la libération des éléments nutritifs dépend de l'enrobage des granules et de la source de l'élément. L'azote est le principal élément qui entre dans la composition des engrais à action lente.

ENGRAIS ORGANIQUES

Les engrais organiques sont fabriqués avec des produits d'origine animale ou végétale. Ils fournissent une grande gamme d'éléments nutritifs, en plus d'améliorer la structure du sol et d'augmenter sa capacité de rétention de l'eau.

Le fumier, la farine d'os, les algues, les résidus végétaux compostés et les engrais verts sont des engrais organiques. Les engrais verts sont des cultures destinées à être enfouies dans le sol. Les légumineuses cultivées comme engrais verts enrichissent grandement le sol en azote parce qu'elles ont la faculté de fixer l'azote atmosphérique.

L'azote est essentiel à la décomposition des matières organiques par les bactéries. Les matières organiques riches en carbone, comme la paille et la sciure, ont besoin d'azote pour se décomposer, et les sols ont donc besoin d'un supplément d'azote pour conserver un bon degré de fertilité.

AZOTE

L'azote est un élément nutritif d'importance vitale pour assurer la bonne croissance des végétaux et leur conférer un feuillage vert foncé. Il est lessivé rapidement du sol, et il faut donc le renouveler chaque année dans la plupart des jardins.

PHOSPHORE

Le phosphore joue un double rôle dans le sol : il est d'abord un élément nutritif indispensable à la croissance des plantes, et sa présence favorise l'assimilation d'autres éléments. Il est essentiel pour la formation des graines, le développement des racines, la croissance et la qualité des plantes. Le phosphore hâte la croissance des plantes (au repiquage), mais étant donné qu'il n'est pas très mobile dans le sol, il faut le mélanger au sol.

POTASSIUM

Le sol doit avoir une teneur suffisante en potassium pour que les plantes soient saines et vigoureuses, car cet élément participe à divers processus physiologiques comme la synthèse de l'hydrate de carbone, la circulation de l'eau et la formation de nouveaux tissus. Il confère aux plantes une meilleure résistance à certaines maladies et favorise le développement d'un système radiculaire robuste.

CHAULAGE

La plupart des sols de la région atlantique sont acides, et il faut les chauler pour augmenter le pH. Cette mesure augmente l'efficacité des engrais en favorisant l'assimilation par les plantes des éléments nutritifs présents dans le sol.

1988