Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Les produits antigerminatifs permettent de conserver les pommes de terre en bon état pour les marchés tardifs du frais et de la transformation. Les germes accélèrent la déshydratation des tubercules et réduisent le volume des pommes de terre commercialisables. Les changements physiologiques causés par la germination peuvent aussi entraîner des défauts de couleur sur les pommes de terre, surtout lorsqu'elles doivent être égermées avant la transformation.

Il existe deux sortes de produits antigerminatifs enregistrés pour les pommes de terre au Canada. L'un d'eux est pulvérisé sur les feuilles durant la saison de végétation, et l'autre est appliqué sous forme de nébulisation transportée par le système d'aération de l'entrepôt de pommes de terre APRÈS le préstockage des pommes de terre, ou bien sous forme de pulvérisation sur les lignes d'emballage.

La physiologie de la germination est tellement complexe qu'il est impossible de garantir l'effet permanent d'un produit antigerminatif : les tubercules traités se mettent à germer tôt ou tard. L'efficacité du produit dépend de nombreux facteurs lorsque le traitement est fait dans le champ, notamment la période d'application, les conditions atmosphériques et l'âge physiologique des tubercules. Durant les années où les conditions ambiantes favorisent une brève dormance, la pression germinative peut surmonter les effets du produit antigerminatif. Lorsque l'application de ces produits est faite dans l'entrepôt, les principales causes de mauvais résultats éventuels sont l'état physiologique des pommes de terre et la répartition impropre du produit en raison d'une ventilation insuffisante ou de la présence de terre sur les tubercules.

Compte tenu des restrictions précitées, il est absolument nécessaire de respecter TOUTES les indications de l'étiquette. Consulter la publication no1300A.