Gouvernement du Nouveau-Brunswick
GoodOrchard

Bon verger sur sol convenable

PoorOrchard

Mauvais verger sur soil inconvenable

SuitedSoils

Soils convenables : bien drainés

UnsuitedSoils

Soils inconvenables trop humides, peu profonds avec sous-sol compact, texture fine et extrêmement grossière

L'importance de bien choisir l'emplacement d'un verger

La production globale d'un verger de pommiers est étroitement liée aux caractéristiques du sol et au climat de son emplacement. Le choix de l'emplacement d'un verger représente pour le producteur la plus importante décision en matière de gestion car elle aura des répercussions pendant toute la durée de vie du verger.  Pour bien se rendre compte de toute l'importance de cette décision, il suffit de considérer le coût élevé de la préparation du terrain, la main-d'oeuvre et les matériaux nécessaires à l'établissement d'un verger, et la longue durée de vie d'un verger. Pour comprendre toute l'importance de cette décision, il suffit de Les meilleurs vergers de pommiers commerciaux de la province se trouvent actuellement à l'intérieur du triangle que forment St. Stephen, Woodstock et la côte du Sud-Est. Cette région possède le micro climat le plus propice à la pomiculture. Toutefois, en raison des microclimats et de la diversité des sols qu'on y trouve, tous les emplacements proposés pour l'aménagement de nouveaux vergers doivent être évalués avant d'être exploités. (Pour plus de détails, consulter la feuille de renseignements «Le choix de l'emplacement du verger - un moyen de réduire les dommages causés par le froid aux pommiers».)

Quelles sont les caractéristiques du soi qui influencent la production des pommes et comment?

Les caractéristiques physiques du sol influencent la croissance et le rendement des pommiers car elles déterminent la capacité du sol à retenir l'humidité et les éléments nutritifs ainsi qu'à fournir de l'oxygène de façon continue. Ces caractéristiques influencent aussi le régime des températures du sol qui, conjointement avec d'autres facteurs, agit sur l'incidence et l'étendue des dommages causés par l'hiver, les maladies et les parasites. Enfin, les caractéristiques du sol ont aussi une influence sur l'efficacité de la gestion du verger et le travail mécanique du sol.

Les restrictions du sol par rapport à la pomiculture

Les restrictions du sol les plus fréquentes par rapport à la pomiculture sont un drainage entravé, un sous-sol compact, une faible capacité de rétention de l'eau et une pente trop forte.

Drainage entravé

En pomiculture, un drainage insuffisant du sol est l'obstacle le plus fréquent. L'accumulation d'eau en surface, une nappe phréatique située à faible profondeur et le suintement en sont les résultats typiques. Le drainage entravé provoque la saturation en eau du profil du sol, partiellement ou complètement, réduit l'approvisionnement en oxygène, abaisse la température du sol, diminue l'efficacité des engrais et augmente l'incidence des maladies et des dommages de l'hiver. Le drainage entravé est souvent associé avec les restrictions du soi comme compaction et texture fine (argile, loam argileux et loam limono-argileux).

Sous-sol compact

Un sous-sol compact est un autre obstacle commun en matière depomiculture. Cette couche compacte se trouve souvent à aussi peu que 35 à 50 cm sous la surface du sol. Un sous-sol compact gêne le développement des racines et la circulation de l'eau et de l'air dans le sol. Il est souvent la cause d'un mauvais drainage. Les arbres plantés sur des terrains où le sous-sol compact est près de la surface du sol souffrent souvent d'un manque d'humidité pendant les longues périodes de sécheresse.

Faible capacité de rétention de l'eau

Les sols sableux et graveleux retiennent peu l'humidité. Pendant les longues périodes de sécheresse, ces sols ne peuvent pas fournir aux arbres l'eau et les éléments nutritifs dont ils ont besoin.

Pente trop forte

Les vergers de pommiers peuvent être aménagés sur des pentes qui seraient considérées trop fortes pour la production commerciale d'autres cultures, mais les pentes de plus de 20% ne permettront pas une production commerciale optimum, car elles limitent l'applicabilité de la mécanisation.

Comment déterminer l'adaptabilité des sols à la pomiculture?

Le classement des sols selon leur degré d'adaptabilité à la pomiculture se fait en évaluant la profondeur du sol au-dessus de la couchetassée ou compacte, le régime hydrométrique, la texture et la pente.

Pour étudier les caractéristiques physiques du sol qui permettent d'évaluer le potentiel du terrain, on creuse des fosses de 100 cm (40 pouces).

Au tableau 1, nous avons classé les terrains proposés en quatre catégories: très convenable, convenable, peu convenable, inconvenable. On ne recommande l'établissement d'un verger que dans les terrains dont plus de 80% est très convenable ou convenable à la pomiculture. Sinon, on doit recommander d'importants travaux d'amélioration ou encore consacrer les terres à d'autres fins. Le diagramme (illustration 1) donne le classement des sois selon le taux d'adaptabilité en fonction des caractéristiques du profil du sol, de gauche (très convenable) à droite (inconvenable).

 

Tableau 1. Adaptabilité du sol à la pomiculture

Critère d'évaluation du sol
Très convenable
Convenable
Peu convenable
Inconvenable
Profondeur du sol au-dessus du soubassement consolidé
> 100 cm
70 à 100 cm
50 à 70 cm
< 50 cm
Profondeur du sol au-dessus
De la couche compacte ou
consolidé (p.v.>1.6 g/cm3 )
 
> 90 cm
 
50 à 90 cm
 
40 à 50 cm
 
< 40 cm
Humidité excessive (marmorisation)
néant
faible marmorisation sous 50 cm
faible marmorisation à l'intérieur de 50 cm
forte marmorisation à l'intérieur de 50 cm
Manque d'humidité
néant
néant
grave
extrême
Texture du sol**
(uniforme sur tout le profil)
ls, l, ll
ls, l, ll
sl, la
slg, s, lla, a
Pente
< 10%
10 à 20 %
20 à 40%
> 40%
* pv - poids volumétrique (mesure de la compacité du sol)
** s
sl
ls
l
-
-
-
-
sable
sable loameux
loam sableux
loam
ll
lla
la
a
-
-
-
-
loam limoneux
loam limono-argileux
loam argileux
argile
slg

-
>
<
sable loameux graveleux
plus grand que
plus petit que
soilpomiculture