Gouvernement du Nouveau-Brunswick
fiddleheadLes crosses de fougère, un délice bien de chez nous.
  • L’île Partridge a déjà servi de poste de quarantaine et de station d’immigrants. C’est également là qu’a été utilisée pour la première fois dans le monde une corne de brume actionnée à la vapeur.
  • Le parc Odell, situé dans la capitale provinciale, Fredericton, renferme un arboretum de toutes les essences d’arbres indigènes du Nouveau Brunswick.
  • Près de Saint Jacques, on peut admirer l’un des derniers bombardiers Lancaster RAF.
  • Sur la pointe la plus éloignée de l’île de Miscou, le phare, en service depuis 1856, continue d’agir comme balise de navigation importante.
  • À Eel River Bar se trouve l’une des plus longues barres de sable naturelles du monde, baignée d’un côté par de l’eau salée et de l’autre, par de l’eau douce.
  • À Rogersville, un monument rend honneur aux pionniers acadiens. Un monastère de trappistes y est établi depuis 1904.
  • Le parc provincial Enclosure est le site de passionnantes fouilles archéologiques qui ont mis au jour des établissements autochtones, écossais, acadiens et loyalistes.
  • À Boiestown, le Musée des bûcherons du centre du Nouveau Brunswick retrace l’histoire fascinante des gens qui ont travaillé dans les bois.
  • Les rochers en forme de pots de fleurs, à Hopewell Cape, font partie des attractions les plus populaires et les plus photographiées dans l’est du Canada. C’est l’endroit idéal pour observer les légendaires marées hautes et marées basses de la baie de Fundy.
  • Shediac, capitale mondiale du homard, est l’hôte chaque année du Festival du homard et met également en vedette le plus gros homard du monde.
  • La Base des Forces canadiennes Gagetown, à Oromocto, est la plus grande base d’entraînement militaire du Commonwealth britannique. Le musée militaire de la base est ouvert au public.
  • Le remous Old Sow, au large de l’île Deer, est l’un des plus importants. On peut mieux l’observer trois heures avant la marée haute.
  • Le pont à chevalets le plus haut et le plus long de l’est du Canada peut être observé près de New Denmark.
  • Hartland est le site du plus long pont couvert en bois au monde. Long de 391 mètres, il enjambe le fleuve Saint Jean depuis 1899.
  • Le réseau hydrographique du fleuve Saint-Jean est le second en importance des côtes atlantiques de l’Amérique du Nord.
  • Les crosses de fougère, un délice bien de chez nous, sont de tendres pousses enroulées sur elles-mêmes, comme une tête de violon.
  • Le Nouveau-Brunswick compte plus de 48 phares, dont un réseau unique de phares jalonnant les cours d'eau de l'intérieur.
  • Le comté de Kings est considéré comme la capitale des ponts couverts du Canada atlantique. Les 59 ponts couverts toujours en place aujourd'hui au Nouveau-Brunswick sont des exemples édifiants du fier savoir-faire de nos ancêtres, un patrimoine qui honore leur ingéniosité. Le plus long pont couvert au monde est situé à Hartland; il mesure 390 mètres.
  • L’un des plus célèbres et des plus prolifiques chanteurs de folk au Canada, Charles Thomas « Stompin' Tom » Connors est né à Saint John le 9 février 1936.
  • Le fossile intact de requin le plus ancien au monde, remontant à plus de 409 millions d’années, a été découvert près d’Atholville, au cœur de la chaîne des Appalaches.
  • Sir Charles G. D. Roberts, natif du Nouveau-Brunswick, fut le premier poète canadien à être fait chevalier de l’Empire britannique.
  • C'est sur l'île Sainte-Croix qu'on a tenté pour la première fois de créer un établissement français en Amérique du Nord. Cela se passait en 1604.
  • L’Université du Nouveau-Brunswick et la University of Georgia (États-Unis) se partagent le titre de plus ancienne université en Amérique du Nord.
  • Le plus ancien édifice universitaire toujours utilisé au Canada est le pavillon Old Arts Building, situé sur le campus de Fredericton de l’Université du Nouveau-Brunswick.
  • Willie O’Ree, la première personne de race noire à jouer au hockey dans la Ligue nationale de hockey, est originaire de Fredericton.


Inventions du Nouveau-Brunswick

  • La bouteille de plongée sous-marine. James Elliot et Alexander McAvity, Saint John, 1839.
  • La machine à vapeur à double détente. Benjamin F. Tibbets, Fredericton, 1845.
  • La souffleuse à neige. Robert Carr Harris, Dalhousie, 1870.
  • La boîte à sardines. Henry T. Austin, Black’s Harbour, 1932.
  • La lessiveuse à essorage par rouleaux. John E. Turnbull, Saint John, 1843.
  • Le robinet combinant eau chaude et eau froide. Thomas Campbell, Saint John, 1880.
  • Les mots croisés. Edward R. MacDonald, Shediac, 1926.
  • Le camion à benne basculante. Robert T. Mawhinney, Saint John, 1920.
  • L’entreprise Ganong Brothers Ltd. de St. Stephen fut la première au Canada à fabriquer des suçons (1895), à utiliser un emballage en cellophane (1920), à fabriquer des pastilles à la menthe (1926) et à vendre des boîtes de bonbons en forme de cœur pour la Saint-Valentin (1932).