Gouvernement du Nouveau-Brunswick
""


Les hommes et les femmes les plus qualifiés et ayant une intégrité personnelle et professionnelle des plus élevées sont invités à poser leur candidature pour rendre service au public au sein des organismes, conseils et commissions (OCC) du Nouveau-Brunswick.

Il existe deux genres de nominations :

Par décret en conseil – Pour toute nomination par décret en conseil, il faut obtenir l’approbation du Conseil exécutif (Cabinet) ainsi que celui du Lieutenant-gouverneur.

Sur recommandation du ministre – Il s’agit des nominations effectuées par le ministre responsable de la loi ayant établi l’organisme, le conseil ou la commission.

Les organismes, conseils et commissions offrent des conseils au gouvernement, fournissent des services à la population du Nouveau-Brunswick et aident à réglementer des secteurs clés de l’économie. Ces organismes, dont le fonctionnement est à distance des ministères du gouvernement, effectuent un travail important pour le compte de la population du Nouveau-Brunswick.

Nous invitons les Néo-Brunswickois et les Néo-Brunswickoises à exprimer leur intérêt à siéger à un organisme, à un conseil ou à une commission en envoyant un compte rendu de leur expérience et de leurs compétences. La sélection des candidats sera fondée sur une gamme de mérite, et les efforts seront axés sur la promotion de la diversité ainsi que l’inclusion des deux communautés linguistiques officielles, des femmes, des Autochtones, des personnes ayant un handicap, des groupes de minorités visibles et des résidants de toutes les régions du Nouveau-Brunswick.

Bien que nous soyons reconnaissants envers toutes les personnes ayant manifesté leur intérêt à l’égard de ce genre de poste, nous communiquerons seulement avec les candidats sélectionnés pour la considération à une nomination au sein des organismes, conseils et commissions.

Les demandes de renseignements concernant des offres particulières peuvent être faites après la date d’échéance. Toutes les demandes devraient être acheminées directement au ministère responsable.