Travaillons ensemble pour un Nouveau-Brunswick en toute sécurité

La Sécurité publique oriente sa mission en vue de Travailler ensemble pour bâtir un Nouveau-Brunswick plus sûr. Le Ministère a l'intention de remplir sa mission en: jouant un rôle de chef de file en matière; offrant des programmes et des services coordonnés, équitables, accessibles et axés sur la collectivité; utilisant des méthodes efficaces d'inspection et d'exécution; établissant des partenariats avec les collectivités du Nouveau-Brunswick afin de prévenir le crime, d'aider les victimes et de donner aux contrevenants la chance de changer; collaborant avec le gouvernement fédéral pour l'administration et la prestation de services communautaires, de services correctionnels et de services d'application de la loi au Nouveau-Brunswick.

Responsable des relations avec les médias et de la liaison avec les autres ministères, Communications Nouveau-Brunswick, et le Cabinet du premier ministre en ce qui concerne les questions relatives aux communications. Elle rédige les discours, les communiqués de presse et les déclarations ministérielles à l'intention du ministre et des hauts fonctionnaires du ministère.

La direction des Finances et administration veillent à ce que le Ministère se conforme aux lois et aux règlements ainsi qu'aux diverses lignes directrices établies en matière de finances; ils coordonnent et gèrent la base de données financières du Ministère, entretiennent des liens avec les organismes centraux et fournissent des services de soutien aux gestionnaires en matière d'analyses et de prévisions financières. Ces services comprennent plus précisément: la comptabilité, l'analyse financière, les prévisions de dépenses, la coordination du processus budgétaire, la vérification et les liens avec la GRC en ce qui concerne les questions de nature financière.

La Direction des services administratif offre des services de soutien général ainsi de gérer les besoins en matière de télécommunications, les achats d'ameublement et d'équipement de bureau, elle coordonne le service de traduction, elle fournit les services de classement central et elle encadre l'acquisition et la rénovation des locaux à bureaux.

La Direction de la technologie de l'information offre une gamme étendue de services, notamment : consultation sur les systèmes, coordination, développement des systèmes et services de soutien, installation du matériel et des logiciels informatiques, ainsi que l'application de ces derniers au processus administratif. La Direction fournit des services de soutien technique à environ 800 utilisateurs d'ordinateurs personnels en réseau dans l'ensemble des bureaux et des établissements du Ministère. En plus de soutien l'infrastructure technologique actuelle du Ministère, la Direction s'occupe de l'élaboration d'applications et de la maintenance pour plus de 40 applications de gestion utilisées dans le cadre du fonctionnement quotidien du Ministère.

La Direction des politiques et planification stratégiques fournit des conseils et des services d'information et d'analyse des politiques pour soutenir la planification statégique, l'organisation, l'élaboration des projets de la loi et la prestation des programmes et des services.

La direction des Finances et administration veillent à ce que le Ministère se conforme aux lois et aux règlements ainsi qu'aux diverses lignes directrices établies en matière de finances; ils coordonnent et gèrent la base de données financières du Ministère, entretiennent des liens avec les organismes centraux et fournissent des services de soutien aux gestionnaires en matière d'analyses et de prévisions financières.

Ces services comprennent plus précisément: la comptabilité, l'analyse financière, les prévisions de dépenses, la coordination du processus budgétaire, la vérification et les liens avec la GRC en ce qui concerne les questions de nature financière.

La Direction des services administratif offre des services de soutien général ainsi de gérer les besoins en matière de télécommunications, les achats d'ameublement et d'équipement de bureau, elle coordonne le service de traduction, elle fournit les services de classement central et elle encadre l'acquisition et la rénovation des locaux à bureaux.

La direction des Services financiers veillent à ce que le Ministère se conforme aux lois et aux règlements ainsi qu'aux diverses lignes directrices établies en matière de finances; ils coordonnent et gèrent la base de données financières du Ministère, entretiennent des liens avec les organismes centraux et fournissent des services de soutien aux gestionnaires en matière d'analyses et de prévisions financières.

Ces services comprennent plus précisément: la comptabilité, l'analyse financière, les prévisions de dépenses, la coordination du processus budgétaire, la vérification et les liens avec la GRC en ce qui concerne les questions de nature financière.

Mandat: La direction des Finances et administration veillent à ce que le Ministère se conforme aux lois et aux règlements ainsi qu'aux diverses lignes directrices établies en matière de finances; ils coordonnent et gèrent la base de données financières du Ministère, entretiennent des liens avec les organismes centraux et fournissent des services de soutien aux gestionnaires en matière d'analyses et de prévisions financières.

Ces services comprennent plus précisément: la comptabilité, l'analyse financière, les prévisions de dépenses, la coordination du processus budgétaire, la vérification et les liens avec la GRC en ce qui concerne les questions de nature financière.

Direction de la gestion de l’information et de la technologie

Mandat : La Direction de la gestion de l’information et de la technologie assure le soutien et l’entretien des applications de gestion existantes du Ministère, la prestation de services d’élaboration et de consultation en production de solutions technologiques ainsi que la gestion des dossiers et de l’information. À l’appui des objectifs opérationnels du Ministère, la Direction optimise l’allocation de ses ressources technologiques afin :
• de maximiser leur valeur opérationnelle;
• d’accroître l’efficacité des produits technologiques;
• de gérer les risques associés à la mise en œuvre des technologies.

La Direction est responsable d’un cadre ministériel de gestion des dossiers et de l’information visant à assurer la conformité au protocole gouvernemental relatif à l’information, notamment les directives sur la sécurité de l’information et la gestion des dossiers, afin de veiller convenablement à la confidentialité, à l’intégrité, à la disponibilité, à la conservation et à la disposition de la totalité de l’information gérée par le Ministère.

Mise en œuvre de solutions (Section)
La Section de la mise en œuvre des solutions travaille en étroite collaboration avec les intervenants des programmes ministériels et avec d’autres unités de travail de la Direction pour fournir des services de soutien concernant la mise au point de nouvelles solutions et capacités technologiques, notamment au moyen de la gestion de projets, de la collecte d’information concernant les exigences opérationnelles, de l’analyse de systèmes et d’architecture technique et des solutions. Elle veille aussi à la conformité en matière de sécurité des systèmes d’information.

Prestation des services (Section)
La Section de la prestation des services offre des services d’entretien et de soutien relativement à une vaste gamme d’applications opérationnelles, de bases de données et de systèmes d’information organisationnels existants. Elle veille aussi à la coordination opérationnelle relative aux services assurés par l’intermédiaire de l’Agence des services internes.

Planification et soutien de projets (Section)
La Section de la planification et du soutien des projets appuie les processus de gestion du portefeuille de projets en veillant à la priorisation collaborative continue relativement aux projets de gestion de l’information et de la technologie en partenariat avec les intervenants des programmes ministériels et les autres unités de travail de la Direction. En outre, elle facilite les processus visant la coordination et le suivi continus des plans de travail et des mesures de rendement ainsi que la mise en œuvre de pratiques optimales de gestion des projets.

Gestion des dossiers et de l’information (Section)
La Section de la gestion des dossiers et de l’information est chargée de définir et de gérer les processus en vue d’appuyer la gestion efficace des biens informationnels du Ministère, plus précisément en ce qui concerne l’enregistrement et la récupération de données et les dossiers papier et électroniques.


Mise en œuvre de solutions (Section)
La Section de la mise en œuvre des solutions travaille en étroite collaboration avec les intervenants des programmes ministériels et avec d’autres unités de travail de la Direction pour fournir des services de soutien concernant la mise au point de nouvelles solutions et capacités technologiques, notamment au moyen de la gestion de projets, de la collecte d’information concernant les exigences opérationnelles, de l’analyse de systèmes et d’architecture technique et des solutions. Elle veille aussi à la conformité en matière de sécurité des systèmes d’information.

Prestation des services (Section)

La Section de la prestation des services offre des services d’entretien et de soutien relativement à une vaste gamme d’applications opérationnelles, de bases de données et de systèmes d’information organisationnels existants. Elle veille aussi à la coordination opérationnelle relative aux services assurés par l’intermédiaire de l’Agence des services internes

Planification et soutien de projets (Section)
La Section de la planification et du soutien des projets appuie les processus de gestion du portefeuille de projets en veillant à la priorisation collaborative continue relativement aux projets de gestion de l’information et de la technologie en partenariat avec les intervenants des programmes ministériels et les autres unités de travail de la Direction. En outre, elle facilite les processus visant la coordination et le suivi continus des plans de travail et des mesures de rendement ainsi que la mise en œuvre de pratiques optimales de gestion des projets.

Gestion des dossiers et de l’information (Section)

La Section de la gestion des dossiers et de l’information est chargée de définir et de gérer les processus en vue d’appuyer la gestion efficace des biens informationnels du Ministère, plus précisément en ce qui concerne l’enregistrement et la récupération de données et les dossiers papier et électroniques.

Les Services des ressources humaines fournissent le cadre de développement organisationnel, de placement et de planification de la relève. Ils aident le Ministère à mieux recruter, conserver et motiver les employés compétents et ils créent un climat qui permet aux employés de se perfectionner et de mettre en valeur leurs compétences afin d'atteindre leurs objectifs personnels et ceux de l'organisation. Pour qu'un tel climat existe, il faut un effort ciblé sur des initiatives de mieux-être qui favorisent et augmentent le bien-être des employés. Le Ministère reconnaît l'effet favorable du mieux-être des employés sur l'augmentation de la productivité, l'amélioration du moral et la réduction de l'absentéisme.

Les responsabilités particulières de la section comprennent: la gestion du personnel, la feuille de paie, les relations de travail, les relations humaines, la formation et la gestion des programmes, notamment la politique des langues officielles.

Fournit des services d'analyse statistique, de conseils en matière de politique et de soutien relativement aux questions liées à la coordination du processus ministériel de planification stratégique et aux relations fédérales-provinciales-territoriales. De plus, le personnel offre un soutien minitériel et assure la liaison avec les organismes centraux et les autres ministères.

Cette section coordonne aussi les activités de prévention du crime qui exigent la création de partenariats entre tous les paliers de gouvernement, le secteur bénévole, le milieu des affaires et les services de maintien de l'ordre. Elle collabore avec le gouvernement fédéral au Programme de mobilisation des collectivités qui a pour but d'aider les municipalités à élaborer des méthodes durables de prévention qui s'attaquent aux causes profondes de la criminalité.

Le mandat de la Direction générale des initiatives en matière de sécurité et d¿urgence consiste à mettre au point plusieurs programmes reliés au mandat du ministère de la Sécurité publique et destinés à améliorer les capacités du Nouveau-Brunswick en matière de prévention, de préparation et d¿intervention, puis d¿en assurer la mise en ¿uvre. L¿élargissement de ce mandat permettra de maintenir et de renforcer le rôle de premier plan qu¿assume le Nouveau-Brunswick dans ces secteurs.

La Division des services communautaires et correctionnels offre des programmes et des services aux victimes d'actes criminels, gère les programmes communautaires et les établissements pour les jeunes contrevenants et s'occupe des adultes qui sont gardés en détention préventive ou qui purgent une peine d'une durée de moins de deux ans.

Au cours des cinq dernières années, le Ministère a modernisé le système correctionnel de la province en adoptant de nouvelles technologies et des programmes perfectionnés en matière de services correctionnels. Ce changement a été accompli en réaffectant les ressources budgétaires existantes tout en préservant la sécurité que le système procure depuis longtemps aux Néo-Brunswickois.

Les établissements correctionnels offrent maintenant des programmes spécialisés adaptés aux besoins particuliers de leurs clients. A l'échelle communautaire, cinq programmes de réhabilitation de base pour les contrevenants à faible risque sont offerts dans le but de réduire la toxicomanie, la violence conjugale, les risques de rechute et les agressions sexuelles ainsi que de maîtriser la colère.

Gérer et administrer, par l'entremise du bureau central et de cinq directeurs régionaux, la prestation des services communautaires et de placement en établissement correctionnel pour des contrevenants jeunes et adultes, et fournir des services aux victimes d'actes criminels.

Établir des directives relatives aux programmes des services correctionnels et des services aux victimes, et voir à la planification, au développement et à l'évaluation de ces programmes.

L'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick (OMU) coordonne la protection civile par les ministères du gouvernement provincial et les administrations municipales. A l'échelle fédérale, provinciale et municipale, la planification est la clé de la protection civile. Bien que de nombreux facteurs extérieurs entrent en ligne de compte, un plan d'urgence bien établi et mis à l'essai peut assurer une intervention rapide et coordonnée des organismes responsables en temps de crise.

L'OMU collabore à l'échelle provinciale et municipale afin que les collectivités de la province soient protégées par des plans d'urgence. Les coordonnateurs régionaux de l'OMU ainsi que le personnel du bureau central sont à la disposition des municipalités et des districts de services locaux (DSL) pour l'établissement d'un plan de secours dans les cas d'urgence grave.

L'OMU coordonne en outre les opérations provinciales d'intervention en cas d'urgence et assure la gestion du programme d'aide financière en cas de désastre.

Le Bureau du prévot des incendies travaille avec 221 services d'incendie permanents, volontaires et industriels afin d'appliquer les dispositions de la Loi sur la prévention des incendies. Ceux-ci sont réunis par l'entremise de neuf associations régionales de pompiers, de l'Association des chefs pompiers du Nouveau-Brunswick et de l'Association des agents de la prévention des incendies du Nouveau-Brunswick. Le Bureau du prévôt des incendies constitue le principal lien entre le gouvernement provincial et les services d'incendie de même que leurs associations.
Le Bureau du prévôt des incendies est chargé de la prestation des programmes provinciaux de protection et de sécurité-incendie qui visent à réduire les pertes de vie, les blessures et les dommages matériels dus aux incendies. Il exerce son mandat en offrant les services suivants: élaboration de politiques et de programmes de protection-incendie, conseils et aide aux municipalités et aux districts de services locaux pour la prestation de services d'incendie efficaces; établissement et application des normes de rendement, d'équipement, d'installation et de formation en matière de lutte contre les incendies; élaboration et prestation de programmes d'éducation et d'information relatifs à la prévention des incendies, en collaboration avec les services d'incendie et d'autres organismes nationaux et provinciaux; compilation et analyse des statistiques provinciales sur les incendies et prise de mesures en réponse à celles-ci; mise sur pied et gestion de systèmes d'examen des plans et d'inspection d'incendie afin d'assurer la conformité aux codes nationaux du bâtiment et de la prévention des incendies et aux règlements provinciaux; tenue d'enquêtes sur les incendies, établissement de normes et formation des enquêteurs des services d'incendie et des services de police; création et soutien de comités et conseils consultatifs d'intervenants pour solliciter les réactions essentielles à l'élaboration de directives et de méthodes efficaces de protection contre les incendies.

Fournir des services et programmes en établissement aux contrevenants adultes.

Fournir des services et programmes en établissements aux contrevenants adultes.

Fournir des services et programmes en établissements aux contrevenants adultes.

Fournir des services et programmes en établissement aux contrevenants adultes.

Fournir des services et programmes en établissement aux jeunes contrevenants condamnés en vertu de la Loi sur les jeunes contrevenants.

La Direction des services de police a pour mandat d'améliorer l'efficacité des corps policiers municipaux et régionaux. Elle est le principal lien entre le gouvernement provincial, les services de police municipaux et régionaux, et les associations professionnelles de policiers. Elle participe à des activités de formation et à l'élaboration de normes professionnelles et elle donne des conseils aux intervenants du milieu policier.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir des services de proation et d'autres services communautaires aux contrevenants adultes et jeunes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautraires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir des services de proation et d'autres services communautaires aux contrevenants adultes et jeunes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir des services de proation et d'autres services communautaires aux contrevenants adultes et jeunes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir des services de probation et d'autres services communautaires aux contrevenants jeunes et adultes.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Fournir une gamme de services et de programmes de soutien aux victimes dans le but de leur assurer un traitement juste à l'intérieur du système de justice pénale.

Les Services des coroners s'occupent d'enquêter sur tous les décès soudains et inattendus survenus dans la province, tiennent des enquêtes publiques au besoin et assument d'autres responsabilités prévues par la loi.

Les Services des coroners s'occupent d'enquêter sur tous les décès soudains et inattendus survenus dans la province, tiennent des enquêtes publiques au besoin et assument d'autres responsabilités prévues par la loi.

Les services des coroners s'occupent d'enquêter sur tous les décès soudains et inattendus survenus dans la province, tiennent des enquêtes publiques au besoin et assument d'autres responsabilité prévues par la loi.

Les Services des coroners s'occupent d'enquêter sur tous les décès soudains et inattendus survenus dans la province, tiennent des enquêtes publiques au besoin et assument d'autres responsabilités prévues par la loi.

La Direction de la réglementation des jeux se chargera de fournir des services de délivrance de permis et de licences, d’application de la loi et d’élaboration de directives.

La Direction de la réglementation des jeux se chargera fournir des services de délivrance de permis et de license d'application de la loi et d'élaboration de directives.

La Direction des Véhicules à moteur fournit des services d'attribution de licences et d'immatriculation pour les véhicules à moteur (ventes de véhicules à moteur, véhicles tout-terrain), les écoles et les instructeurs de conduite (338), les concessionnaires, les garages et les postes de vérification (2628 licences accordées).

Service Nouveau-Brunswick est chargé de la prestation des services d'immatriculation des véhicules à moteur dans l'ensemble de la province, tandis que l'administration et la responsabilité du programme incombe à la Direction des licences et des enregistrements.

La Direction est également chargé de la tenue exacte des dossiers de tous les conducteurs, ce qui comprend les renseignements sur les infractions (53 126) et les suspensions (13 191) à la suite de violations de la Loi sur les véhicules à moteur ou du Code criminel du Canada, les rétablissements de permis (7600) et les accidents de la circulation (11121). L'objectif premier est de s'assurer que seuls les conducteurs compétents ont le droit de conduire. Pour ce faire, des sanctions sont imposées aux conducteurs qui accumulent un certain nombre de points de démérite. La Direction continue de traiter les demandes de recherches de divers dossiers au cours de l'année (un total de 245 589 recherches ont été effectuées).

La Direction applique les lois exigeant que les conducteurs reconnus coupables de conduite avec facultés affaiblies participent à un programme de rééducation avant que leurs droits de conducteur puissent être rétablis (1218 personnes ont commis une première infraction, 168 ont récidivé).

En vertu de la Loi sur les véhicules à moteur, la Direction administre le processus relatif aux examens médicaux périodiques exigés pour les conducteurs qui sont titulaires de permis des classes 1 à 4 (environ 480 examens par année financière). Le Conseil d'expertise médicale, formé d'une équipe de médecins, se réunit régulièrement afin de formuler des recommandations pour assurer la conformité aux normes médicales canadiennes établies pour les conducteurs d'autobus, de camions, d'ambulances, d'automobiles et de taxis. Il fait aussi des recommandations qui touchent d'autres catégories de titulaires de permis pour lesquelles des avis du médecin sont exigés à des fins de précision ou de sécurité.

La Direction est chargée d'accroître la sécurité du public sur les routes de la province, de réduire les dommages causés aux routes par des véhicules ayant un poids excédentaire et de fournir une approche unifiée à l'application des lois sur les véhicules utilitaires au Nouveau-Brunswick.

Au cours de l'année, des campagnes de sécurité sont organisées à divers endroits dans la province où circule le trafic local, intraprovincial et extraprovincial de camions. Au cours de l'année, 910 878 véhicules ont été inspectés ou pesés, 1 370 permis ont été délivrés, 9 242 avertissements ont été donnés et 6 937 accusations ont été portées. La compétence des conducteurs et l'état des véhicules sont vérifiés fréquemment et des renseignements sont distribués au sujet de la perte de roues et de l'adjustement des freins. En plus des unités mobiles, d'autres organismes chargés de l'application des lois, notamment la GRC et les services de police municipaux, participent à certaines campagnes.

Roadcheck, la campagne d'inspection de sécurité de l'International Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA), se déroule au Canada, aux États-Unis et au Mexique tous les ans au début de juin. La Direction organise et met en oeuvre cette campagne d'inspection des véhicules et de promotion de la sécurité routière au Nouveau-Brunswick, qui comprend le contrôle des compétences des conducteurs et l'inspection des véhicules, la remise de prix aux conducteurs prudents et la promotion de la prudence au volant. Des agents ayant reçu une formation spéciale effectuent ces inspections 24 heures sur 24 pendant les 72 heures de la campagne. Parmi les 184 véhicules inspectés, 29 p. 100 ont été retirés de la route. Les principales défaillances touchaient les freins. Les autres problèmes concernaient les feux, la direction, les roues, les pneus, le châssis et la sécurité de la charge.

L'Opération freins pneumatiques est une autre campagne de promotion de la sécurité qui se déroule au Canada et qui s'étend rapidement aux États-Unis. Ces campagnes éclairs de 16 heures sont organisées trois fois par année, dont deux ne sont pas annoncées à l'industrie du camionnage. Elles sont axées sur l'inspection des freins et servent à informer et à sensibiliser les chauffeurs de camions à l'importance d'utiliser de bonnes méthodes pour vérifier et régler les freins. Des 223 véhicules inspectés en 2000-2001 pendant les trois campagnes éclairs, 32 (14%) ont été retirés de la route pour le réglage des freins et 15 (7%) à cause des composantes de frein. Outre l'inspection des freins de camions, les agents distribuent aux conducteurs des porte-clés, des calendriers et des dépliants informatifs.

Appliquer les lois et réglements relatifs aux permis et licences d'alcool, à la vente du tabac aux mineurs, à l'administration des loteries et aux véhicules utilitaires, vérifier les écoles de conduite automobile et mener les enquête de coroner.

La Loi visant à accroître la sécurité des communautés et des voisinages donne aux résidants des moyens de reconquérir leurs quartiers en leur permettant de signaler les résidences et les commerces problématiques. Elle permet de cibler et, au besoin, de fermer les immeubles et les terrains utilisés régulièrement pour des activités illégales, comme les suivantes :

•la production, la vente ou l’utilisation de drogues illicites;
•la prostitution;
•la vente ou la production illégale de boissons alcooliques;
•les activités illégales liées au crime organisé ou faisant la promotion du crime organisé;
•l’abus sexuel ou l’exploitation sexuelle d’enfants;
•les activités de jeu illégales;
•la possession illégale d'armes à feu ou d'explosifs.

Les responsabilités des provinces comprennent l'octroi de permis aux particuliers qui possèdent ou qui désirent posséder des armes à feu, les vérifications d'admissibilité continues, le transfert de la propriété des armes à feu, les autorisations de transporter des armes à feu, ainsi que l'inspection et la titularisation des clubs, des champs de tir et des entreprises d'armes à feu.

La Direction des services d'inspection technique est responsable de la réglementation concernant la conception, la fabrication, la mise en place et le fonctionnement sécuritaires d'installations électriques, de plomberie, de gaz propane, de gaz naturel, de gaz à usage médical, de chaudières, d'appareils à pression, d'appareils élévateurs et de manèges. La Direction se charge également d'approuver les plans et d'effectuer des inspections relatives à la sécurité et à la prévention des incendies.

La Direction veille à ce que les codes et les normes soient maintenus à jour et que les inspecteurs mettent en application l'ensemble des codes, des lois et des règlements qui correspondent à chaque composante du programme.

La Direction des services d'inspection technique s'occupe aussi de l'administration des examens des ingénieurs spécialisés en force motrice, des examens en matière de gaz et des épreuves générale et spéciale de qualification pour soudeurs.

La Direction des services d'inspection technique est responsable de la réglementation concernant la conception, la fabrication, la mise en place et le fonctionnement sécuritaires d'installations électriques, de plomberie, de gaz propane, de gaz naturel, de gaz à usage médical, de chaudières, d'appareils à pression, d'appareils élévateurs et de manèges. La Direction se charge également d'approuver les plans et d'effectuer des inspections relatives à la sécurité et à la prévention des incendies.

La Direction veille à ce que les codes et les normes soient maintenus à jour et que les inspecteurs mettent en application l'ensemble des codes, des lois et des règlements qui correspondent à chaque composante du programme.

La Direction des services d'inspection technique s'occupe aussi de l'administration des examens des ingénieurs spécialisés en force motrice, des examens en matière de gaz et des épreuves générale et spéciale de qualification pour soudeurs.

La Direction des services d'inspection technique est responsable de la réglementation concernant la conception, la fabrication, la mise en place et le fonctionnement sécuritaires d'installations électriques, de plomberie, de gaz propane, de gaz naturel, de gaz à usage médical, de chaudières, d'appareils à pression, d'appareils élévateurs et de manèges. La Direction se charge également d'approuver les plans et d'effectuer des inspections relatives à la sécurité et à la prévention des incendies.

La Direction veille à ce que les codes et les normes soient maintenus à jour et que les inspecteurs mettent en application l'ensemble des codes, des lois et des règlements qui correspondent à chaque composante du programme.

La Direction des services d'inspection technique s'occupe aussi de l'administration des examens des ingénieurs spécialisés en force motrice, des examens en matière de gaz et des épreuves générale et spéciale de qualification pour soudeurs.

La Direction des services d'inspection technique est responsable de la réglementation concernant la conception, la fabrication, la mise en place et le fonctionnement sécuritaires d'installations électriques, de plomberie, de gaz propane, de gaz naturel, de gaz à usage médical, de chaudières, d'appareils à pression, d'appareils élévateurs et de manèges. La Direction se charge également d'approuver les plans et d'effectuer des inspections relatives à la sécurité et à la prévention des incendies.

La Direction veille à ce que les codes et les normes soient maintenus à jour et que les inspecteurs mettent en application l'ensemble des codes, des lois et des règlements qui correspondent à chaque composante du programme.

La Direction des services d'inspection technique s'occupe aussi de l'administration des examens des ingénieurs spécialisés en force motrice, des examens en matière de gaz et des épreuves générale et spéciale de qualification pour soudeurs.

La Direction des services d'inspection technique est responsable de la réglementation concernant la conception, la fabrication, la mise en place et le fonctionnement sécuritaires d'installations électriques, de plomberie, de gaz propane, de gaz naturel, de gaz à usage médical, de chaudières, d'appareils à pression, d'appareils élévateurs et de manèges. La Direction se charge également d'approuver les plans et d'effectuer des inspections relatives à la sécurité et à la prévention des incendies.

La Direction veille à ce que les codes et les normes soient maintenus à jour et que les inspecteurs mettent en application l'ensemble des codes, des lois et des règlements qui correspondent à chaque composante du programme.

La Direction des services d'inspection technique s'occupe aussi de l'administration des examens des ingénieurs spécialisés en force motrice, des examens en matière de gaz et des épreuves générale et spéciale de qualification pour soudeurs.

La Direction des services d'inspection technique est responsable de la réglementation concernant la conception, la fabrication, la mise en place et le fonctionnement sécuritaires d'installations électriques, de plomberie, de gaz propane, de gaz naturel, de gaz à usage médical, de chaudières, d'appareils à pression, d'appareils élévateurs et de manèges. La Direction se charge également d'approuver les plans et d'effectuer des inspections relatives à la sécurité et à la prévention des incendies.

La Direction veille à ce que les codes et les normes soient maintenus à jour et que les inspecteurs mettent en application l'ensemble des codes, des lois et des règlements qui correspondent à chaque composante du programme.

La Direction des services d'inspection technique s'occupe aussi de l'administration des examens des ingénieurs spécialisés en force motrice, des examens en matière de gaz et des épreuves générale et spéciale de qualification pour soudeurs.

La Direction des services d'inspection technique est responsable de la réglementation concernant la conception, la fabrication, la mise en place et le fonctionnement sécuritaires d'installations électriques, de plomberie, de gaz propane, de gaz naturel, de gaz à usage médical, de chaudières, d'appareils à pression, d'appareils élévateurs et de manèges. La Direction se charge également d'approuver les plans et d'effectuer des inspections relatives à la sécurité et à la prévention des incendies.

La Direction veille à ce que les codes et les normes soient maintenus à jour et que les inspecteurs mettent en application l'ensemble des codes, des lois et des règlements qui correspondent à chaque composante du programme.

La Direction des services d'inspection technique s'occupe aussi de l'administration des examens des ingénieurs spécialisés en force motrice, des examens en matière de gaz et des épreuves générale et spéciale de qualification pour soudeurs.

La Direction des services d'inspection technique est responsable de la réglementation concernant la conception, la fabrication, la mise en place et le fonctionnement sécuritaires d'installations électriques, de plomberie, de gaz propane, de gaz naturel, de gaz à usage médical, de chaudières, d'appareils à pression, d'appareils élévateurs et de manèges. La Direction se charge également d'approuver les plans et d'effectuer des inspections relatives à la sécurité et à la prévention des incendies.

La Direction veille à ce que les codes et les normes soient maintenus à jour et que les inspecteurs mettent en application l'ensemble des codes, des lois et des règlements qui correspondent à chaque composante du programme.

La Direction des services d'inspection technique s'occupe aussi de l'administration des examens des ingénieurs spécialisés en force motrice, des examens en matière de gaz et des épreuves générale et spéciale de qualification pour soudeurs.

La Direction des services d'inspection technique est responsable de la réglementation concernant la conception, la fabrication, la mise en place et le fonctionnement sécuritaires d'installations électriques, de plomberie, de gaz propane, de gaz naturel, de gaz à usage médical, de chaudières, d'appareils à pression, d'appareils élévateurs et de manèges. La Direction se charge également d'approuver les plans et d'effectuer des inspections relatives à la sécurité et à la prévention des incendies.

La Direction veille à ce que les codes et les normes soient maintenus à jour et que les inspecteurs mettent en application l'ensemble des codes, des lois et des règlements qui correspondent à chaque composante du programme.

La Direction des services d'inspection technique s'occupe aussi de l'administration des examens des ingénieurs spécialisés en force motrice, des examens en matière de gaz et des épreuves générale et spéciale de qualification pour soudeurs.

Appliquer les lois et réglements relatifs aux permis et licences d'alcool, à la vente du tabac aux mineurs, à l'administration des loteries et aux véhicules utilitaires; vérifier les écoles de conduite automobile et mener les enquêtes de coroner.

Appliquer les lois et réglements relatifs aux permis et licences d'alcool, à la vente du tabac aux mineurs, à l'administration des loteries et aux véhicules utilitaires, vérifier les écoles de conduite automobile et mener les enquête de coroner.

Appliquer les lois et réglements relatifs aux permis et licences d'alcool, à la vente du tabac aux mineurs, à l'administration des loteries et aux véhicules utilitaires, vérifier les écoles de conduite automobile et mener les enquête de coroner.

La Direction est chargée d'accroître la sécurité du public sur les routes de la province, de réduire les dommages causés aux routes par des véhicules ayant un poids excédentaire et de fournir une approche unifiée à l'application des lois sur les véhicules utilitaires au Nouveau-Brunswick.

Au cours de l'année, des campagnes de sécurité sont organisées à divers endroits dans la province où circule le trafic local, intraprovincial et extraprovincial de camions. Au cours de l'année, 910 878 véhicules ont été inspectés ou pesés, 1 370 permis ont été délivrés, 9 242 avertissements ont été donnés et 6 937 accusations ont été portées. La compétence des conducteurs et l'état des véhicules sont vérifiés fréquemment et des renseignements sont distribués au sujet de la perte de roues et de l'adjustement des freins. En plus des unités mobiles, d'autres organismes chargés de l'application des lois, notamment la GRC et les services de police municipaux, participent à certaines campagnes.

Roadcheck, la campagne d'inspection de sécurité de l'International Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA), se déroule au Canada, aux États-Unis et au Mexique tous les ans au début de juin. La Direction organise et met en oeuvre cette campagne d'inspection des véhicules et de promotion de la sécurité routière au Nouveau-Brunswick, qui comprend le contrôle des compétences des conducteurs et l'inspection des véhicules, la remise de prix aux conducteurs prudents et la promotion de la prudence au volant. Des agents ayant reçu une formation spéciale effectuent ces inspections 24 heures sur 24 pendant les 72 heures de la campagne. Parmi les 184 véhicules inspectés, 29 p. 100 ont été retirés de la route. Les principales défaillances touchaient les freins. Les autres problèmes concernaient les feux, la direction, les roues, les pneus, le châssis et la sécurité de la charge.

L'Opération freins pneumatiques est une autre campagne de promotion de la sécurité qui se déroule au Canada et qui s'étend rapidement aux États-Unis. Ces campagnes éclairs de 16 heures sont organisées trois fois par année, dont deux ne sont pas annoncées à l'industrie du camionnage. Elles sont axées sur l'inspection des freins et servent à informer et à sensibiliser les chauffeurs de camions à l'importance d'utiliser de bonnes méthodes pour vérifier et régler les freins. Des 223 véhicules inspectés en 2000-2001 pendant les trois campagnes éclairs, 32 (14%) ont été retirés de la route pour le réglage des freins et 15 (7%) à cause des composantes de frein. Outre l'inspection des freins de camions, les agents distribuent aux conducteurs des porte-clés, des calendriers et des dépliants informatifs.

Le personnel de la Direction du contrôle de la conformité veille à l'application des lois et des règlements provinciaux en vertu de la Loi sur la règlementation des alcools, de la Loi sur les ventes de tabac, de la Loi sur le film et le vidéo et de la Loi sur les boissons restreintes. Au cours de l'année, environ 3 700 activités d'inspection liées au tabac ont eu lieu.

Le personnel effectue aussi des enquêtes pour la Société des loteries de l'Atlantique ainsi que des contrôles de référence et des enquêtes sur les demandeurs de licences de détectives privés, de services de sécurité et de brocanteurs.

La Direction est chargée d'accroître la sécurité du public sur les routes de la province, de réduire les dommages causés aux routes par des véhicules ayant un poids excédentaire et de fournir une approche unifiée à l'application des lois sur les véhicules utilitaires au Nouveau-Brunswick.

Au cours de l'année, des campagnes de sécurité sont organisées à divers endroits dans la province où circule le trafic local, intraprovincial et extraprovincial de camions. Au cours de l'année, 910 878 véhicules ont été inspectés ou pesés, 1 370 permis ont été délivrés, 9 242 avertissements ont été donnés et 6 937 accusations ont été portées. La compétence des conducteurs et l'état des véhicules sont vérifiés fréquemment et des renseignements sont distribués au sujet de la perte de roues et de l'adjustement des freins. En plus des unités mobiles, d'autres organismes chargés de l'application des lois, notamment la GRC et les services de police municipaux, participent à certaines campagnes.

Roadcheck, la campagne d'inspection de sécurité de l'International Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA), se déroule au Canada, aux États-Unis et au Mexique tous les ans au début de juin. La Direction organise et met en oeuvre cette campagne d'inspection des véhicules et de promotion de la sécurité routière au Nouveau-Brunswick, qui comprend le contrôle des compétences des conducteurs et l'inspection des véhicules, la remise de prix aux conducteurs prudents et la promotion de la prudence au volant. Des agents ayant reçu une formation spéciale effectuent ces inspections 24 heures sur 24 pendant les 72 heures de la campagne. Parmi les 184 véhicules inspectés, 29 p. 100 ont été retirés de la route. Les principales défaillances touchaient les freins. Les autres problèmes concernaient les feux, la direction, les roues, les pneus, le châssis et la sécurité de la charge.

L'Opération freins pneumatiques est une autre campagne de promotion de la sécurité qui se déroule au Canada et qui s'étend rapidement aux États-Unis. Ces campagnes éclairs de 16 heures sont organisées trois fois par année, dont deux ne sont pas annoncées à l'industrie du camionnage. Elles sont axées sur l'inspection des freins et servent à informer et à sensibiliser les chauffeurs de camions à l'importance d'utiliser de bonnes méthodes pour vérifier et régler les freins. Des 223 véhicules inspectés en 2000-2001 pendant les trois campagnes éclairs, 32 (14%) ont été retirés de la route pour le réglage des freins et 15 (7%) à cause des composantes de frein. Outre l'inspection des freins de camions, les agents distribuent aux conducteurs des porte-clés, des calendriers et des dépliants informatifs.

Le personnel de la Direction du contrôle de la conformité veille à l'application des lois et des règlements provinciaux en vertu de la Loi sur la règlementation des alcools, de la Loi sur les ventes de tabac, de la Loi sur le film et le vidéo et de la Loi sur les boissons restreintes. Au cours de l'année, environ 3 700 activités d'inspection liées au tabac ont eu lieu.

Le personnel effectue aussi des enquêtes pour la Société des loteries de l'Atlantique ainsi que des contrôles de référence et des enquêtes sur les demandeurs de licences de détectives privés, de services de sécurité et de brocanteurs.

La Direction est chargée d'accroître la sécurité du public sur les routes de la province, de réduire les dommages causés aux routes par des véhicules ayant un poids excédentaire et de fournir une approche unifiée à l'application des lois sur les véhicules utilitaires au Nouveau-Brunswick.

Au cours de l'année, des campagnes de sécurité sont organisées à divers endroits dans la province où circule le trafic local, intraprovincial et extraprovincial de camions. Au cours de l'année, 910 878 véhicules ont été inspectés ou pesés, 1 370 permis ont été délivrés, 9 242 avertissements ont été donnés et 6 937 accusations ont été portées. La compétence des conducteurs et l'état des véhicules sont vérifiés fréquemment et des renseignements sont distribués au sujet de la perte de roues et de l'adjustement des freins. En plus des unités mobiles, d'autres organismes chargés de l'application des lois, notamment la GRC et les services de police municipaux, participent à certaines campagnes.

Roadcheck, la campagne d'inspection de sécurité de l'International Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA), se déroule au Canada, aux États-Unis et au Mexique tous les ans au début de juin. La Direction organise et met en oeuvre cette campagne d'inspection des véhicules et de promotion de la sécurité routière au Nouveau-Brunswick, qui comprend le contrôle des compétences des conducteurs et l'inspection des véhicules, la remise de prix aux conducteurs prudents et la promotion de la prudence au volant. Des agents ayant reçu une formation spéciale effectuent ces inspections 24 heures sur 24 pendant les 72 heures de la campagne. Parmi les 184 véhicules inspectés, 29 p. 100 ont été retirés de la route. Les principales défaillances touchaient les freins. Les autres problèmes concernaient les feux, la direction, les roues, les pneus, le châssis et la sécurité de la charge.

L'Opération freins pneumatiques est une autre campagne de promotion de la sécurité qui se déroule au Canada et qui s'étend rapidement aux États-Unis. Ces campagnes éclairs de 16 heures sont organisées trois fois par année, dont deux ne sont pas annoncées à l'industrie du camionnage. Elles sont axées sur l'inspection des freins et servent à informer et à sensibiliser les chauffeurs de camions à l'importance d'utiliser de bonnes méthodes pour vérifier et régler les freins. Des 223 véhicules inspectés en 2000-2001 pendant les trois campagnes éclairs, 32 (14%) ont été retirés de la route pour le réglage des freins et 15 (7%) à cause des composantes de frein. Outre l'inspection des freins de camions, les agents distribuent aux conducteurs des porte-clés, des calendriers et des dépliants informatifs.

Le personnel de la Direction du contrôle de la conformité veille à l'application des lois et des règlements provinciaux en vertu de la Loi sur la règlementation des alcools, de la Loi sur les ventes de tabac, de la Loi sur le film et le vidéo et de la Loi sur les boissons restreintes. Au cours de l'année, environ 3 700 activités d'inspection liées au tabac ont eu lieu.

Le personnel effectue aussi des enquêtes pour la Société des loteries de l'Atlantique ainsi que des contrôles de référence et des enquêtes sur les demandeurs de licences de détectives privés, de services de sécurité et de brocanteurs.

La Direction est chargée d'accroître la sécurité du public sur les routes de la province, de réduire les dommages causés aux routes par des véhicules ayant un poids excédentaire et de fournir une approche unifiée à l'application des lois sur les véhicules utilitaires au Nouveau-Brunswick.

Au cours de l'année, des campagnes de sécurité sont organisées à divers endroits dans la province où circule le trafic local, intraprovincial et extraprovincial de camions. Au cours de l'année, 910 878 véhicules ont été inspectés ou pesés, 1 370 permis ont été délivrés, 9 242 avertissements ont été donnés et 6 937 accusations ont été portées. La compétence des conducteurs et l'état des véhicules sont vérifiés fréquemment et des renseignements sont distribués au sujet de la perte de roues et de l'adjustement des freins. En plus des unités mobiles, d'autres organismes chargés de l'application des lois, notamment la GRC et les services de police municipaux, participent à certaines campagnes.

Roadcheck, la campagne d'inspection de sécurité de l'International Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA), se déroule au Canada, aux États-Unis et au Mexique tous les ans au début de juin. La Direction organise et met en oeuvre cette campagne d'inspection des véhicules et de promotion de la sécurité routière au Nouveau-Brunswick, qui comprend le contrôle des compétences des conducteurs et l'inspection des véhicules, la remise de prix aux conducteurs prudents et la promotion de la prudence au volant. Des agents ayant reçu une formation spéciale effectuent ces inspections 24 heures sur 24 pendant les 72 heures de la campagne. Parmi les 184 véhicules inspectés, 29 p. 100 ont été retirés de la route. Les principales défaillances touchaient les freins. Les autres problèmes concernaient les feux, la direction, les roues, les pneus, le châssis et la sécurité de la charge.

L'Opération freins pneumatiques est une autre campagne de promotion de la sécurité qui se déroule au Canada et qui s'étend rapidement aux États-Unis. Ces campagnes éclairs de 16 heures sont organisées trois fois par année, dont deux ne sont pas annoncées à l'industrie du camionnage. Elles sont axées sur l'inspection des freins et servent à informer et à sensibiliser les chauffeurs de camions à l'importance d'utiliser de bonnes méthodes pour vérifier et régler les freins. Des 223 véhicules inspectés en 2000-2001 pendant les trois campagnes éclairs, 32 (14%) ont été retirés de la route pour le réglage des freins et 15 (7%) à cause des composantes de frein. Outre l'inspection des freins de camions, les agents distribuent aux conducteurs des porte-clés, des calendriers et des dépliants informatifs.

Le personnel de la Direction du contrôle de la conformité veille à l'application des lois et des règlements provinciaux en vertu de la Loi sur la règlementation des alcools, de la Loi sur les ventes de tabac, de la Loi sur le film et le vidéo et de la Loi sur les boissons restreintes. Au cours de l'année, environ 3 700 activités d'inspection liées au tabac ont eu lieu.

Le personnel effectue aussi des enquêtes pour la Société des loteries de l'Atlantique ainsi que des contrôles de référence et des enquêtes sur les demandeurs de licences de détectives privés, de services de sécurité et de brocanteurs.

La Direction est chargée d'accroître la sécurité du public sur les routes de la province, de réduire les dommages causés aux routes par des véhicules ayant un poids excédentaire et de fournir une approche unifiée à l'application des lois sur les véhicules utilitaires au Nouveau-Brunswick.

Au cours de l'année, des campagnes de sécurité sont organisées à divers endroits dans la province où circule le trafic local, intraprovincial et extraprovincial de camions. Au cours de l'année, 910 878 véhicules ont été inspectés ou pesés, 1 370 permis ont été délivrés, 9 242 avertissements ont été donnés et 6 937 accusations ont été portées. La compétence des conducteurs et l'état des véhicules sont vérifiés fréquemment et des renseignements sont distribués au sujet de la perte de roues et de l'adjustement des freins. En plus des unités mobiles, d'autres organismes chargés de l'application des lois, notamment la GRC et les services de police municipaux, participent à certaines campagnes.

Roadcheck, la campagne d'inspection de sécurité de l'International Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA), se déroule au Canada, aux États-Unis et au Mexique tous les ans au début de juin. La Direction organise et met en oeuvre cette campagne d'inspection des véhicules et de promotion de la sécurité routière au Nouveau-Brunswick, qui comprend le contrôle des compétences des conducteurs et l'inspection des véhicules, la remise de prix aux conducteurs prudents et la promotion de la prudence au volant. Des agents ayant reçu une formation spéciale effectuent ces inspections 24 heures sur 24 pendant les 72 heures de la campagne. Parmi les 184 véhicules inspectés, 29 p. 100 ont été retirés de la route. Les principales défaillances touchaient les freins. Les autres problèmes concernaient les feux, la direction, les roues, les pneus, le châssis et la sécurité de la charge.

L'Opération freins pneumatiques est une autre campagne de promotion de la sécurité qui se déroule au Canada et qui s'étend rapidement aux États-Unis. Ces campagnes éclairs de 16 heures sont organisées trois fois par année, dont deux ne sont pas annoncées à l'industrie du camionnage. Elles sont axées sur l'inspection des freins et servent à informer et à sensibiliser les chauffeurs de camions à l'importance d'utiliser de bonnes méthodes pour vérifier et régler les freins. Des 223 véhicules inspectés en 2000-2001 pendant les trois campagnes éclairs, 32 (14%) ont été retirés de la route pour le réglage des freins et 15 (7%) à cause des composantes de frein. Outre l'inspection des freins de camions, les agents distribuent aux conducteurs des porte-clés, des calendriers et des dépliants informatifs.

Le personnel de la Direction du contrôle de la conformité veille à l'application des lois et des règlements provinciaux en vertu de la Loi sur la règlementation des alcools, de la Loi sur les ventes de tabac, de la Loi sur le film et le vidéo et de la Loi sur les boissons restreintes. Au cours de l'année, environ 3 700 activités d'inspection liées au tabac ont eu lieu.

Le personnel effectue aussi des enquêtes pour la Société des loteries de l'Atlantique ainsi que des contrôles de référence et des enquêtes sur les demandeurs de licences de détectives privés, de services de sécurité et de brocanteurs.